african masksAfrica Remix en Afrique
Start ] Omhoog ] artistes africains ] Artistes Africains Remix ] Pompidou ] Afrique scandale ] Remix critique ] Simon Njami ] [ Africa Remix en Afrique ]

A fine Eastern Pende Panya-Gombe African mask. Coll.: David Norden

African Art books I like | Genuine African Masks

Africa Remix: l'art moderne africain finit son tour du monde en Afrique

Africa Remix, exposition d'art contemporain africain qui a attiré des centaines de milliers de visiteurs dans les plus grands musées, s'est ouverte dimanche à Johannesburg, pour la première fois en Afrique et pour la dernière fois dans le monde.

Africa Remix en Afrique

L'oeuvre de l'artiste soudanais Hassan Musa "Grand nu américain" au Centre Pompidou à Paris dans le cadre de l'exposition Africa Remix le 23 mai 2005
JOHANNESBURG (AFP) - 24 juin 2007 | trouvé sur la tribune_de_geneve

Lancée en 2004 à Düsseldorf, en Allemagne, puis à Londres, Paris, Tokyo et Stockholm, Africa Remix expose 200 oeuvres de 85 artistes jusqu'à fin septembre à la Johannesburg Art Gallery (JAG).

"C'est une exposition africaine avec des artistes africains, c'est logique de l'avoir en Afrique", explique Simon Njami, conservateur d'Africa Remix et critique d'art d'origine camerounaise, basé à Paris.

Peintures, sculptures, photos, dessins, videos, installations interactives: cette anthologie de la création africaine montre un métissage d'art traditionnel et contemporain, de matériaux bruts et recyclés, exprimant les identités multiples d'artistes originaires de 25 pays et de la diaspora.

Les oeuvres, dont la moitié sont déjà vendues, se dévoilent en trois étapes --identité et histoire, corps et âme, ville et campagne-- et témoignent parfois du lourd héritage de la colonisation et des guerres.

Dans "African adventure", les personnages de Jane Alexander, mi-humains/mi-animaux, certains en costume-cravate debout sur des caisses d'explosifs, dégagent par leur inertie même toute la violence qui a ravagé la terre rouge sud-africaine, où la sculptrice est née.

D'autres oeuvres sont un brin provocatrices: le "Great American Nude" du Soudanais Hassan Musa montre Ben Laden nu, inspiré de "La fille allongée" de Boucher, sur fond de drapeau américain; devant, une Tour Eiffel du Mozambicain Gonçalo Mabunda, faite d'armes et de munitions de la guerre civile.

Dans la video "The white lady" de Loulou Cherinet, huit Noirs rient aux récits de leurs expériences amoureuses avec des Blanches. "Mon père est éthiopien, ma mère suédoise. Ce n'est pas de la provocation: j'ai grandi avec ces histoires", a déclaré Loulou. "Le film est perçu différemment selon d'où les gens viennent. Je suis curieuse de voir les réactions ici".

Simon Njami souhaite qu'Africa Remix, fruit de vingt ans d'exploration artistique, suscite l'intérêt des Africains pour la création contemporaine, y compris des décideurs afin que les enfants d'aujourd'hui n'aient plus à "aller à Londres, New York ou Paris pour être en contact avec l'art africain".

"Nous espérons qu'elle serve de catalyseur", a déclaré à la presse Clive Kellner, le directeur de la JAG, bâtie au début du XXe siècle à Hillbrow, quartier central aujourd'hui dégradé et réputé comme le plus dangereux de Johannesburg.

L'installation d'Africa Remix a coûté 3 millions de rands (environ 330.000 EUR), financés par le mécennat, ce qui permet d'ouvrir l'exposition gratuitement. Conférences et visites commentées donnent l'occasion aux artistes, experts et conservateurs de musées de communiquer entre eux et avec le public.

"Mon travail a fait le tour du monde. Mais c'est la première fois que je viens en Afrique du Sud. C'est un symbole très fort pour moi", a déclaré le designer malien Cheick Diallo, dont l'oeuvre créée pour Africa Remix --des chaises en fil de pêche autour d'une table et d'étagères recouvertes du métal de boîtes de conserve-- invite à feuilleter les ouvrages des grands auteurs du continent.

"C'était important d'avoir une bibliothèque sur l'africanité, explique Simon Njami. Car les gens entrent dans les musées comme ils entrent dans un temple. Là, ils peuvent s'assoir, être vraiment dans l'exposition."

groupe de discussion sur l'Art Africain
Par amour pour l'Art Africain.

Librairie d'Art Africain
La sélection de David Norden.

Start
Omhoog
artistes africains
Artistes Africains Remix
Pompidou
Afrique scandale
Remix critique
Simon Njami
Africa Remix en Afrique

buy african masks
African masks from Known Collections

African Antiques Newsletter

Build Your Dream Collection !

I never thought I would receive so much information's about the African art world !
Free Newletter.
Subscribe today : 

Free African Art Authenticity Report
 

 

african art on facebookDear African Art Collectors,

Discover the African Art books I like or join me on facebook

African Antiques is the archive and not growing much anymore but still updated.

Visit African Art to join our free newsletter and read recent African Art News.

For the last news about  Africa Remix en Afrique you should join our African Art Club and become an insider of the African art market.

And if you are a collector of African Art, have a look at our exclusive African Art Collection for sale.

David Norden


Mail David Norden
Sint-katelijnevest 27
ANTWERPEN-Belgium

Any questions?
Call us at +
32 3 227 35 40

african art | home | african art shop

In this section:
Start
Omhoog
artistes africains
Artistes Africains Remix
Pompidou
Afrique scandale
Remix critique
Simon Njami
Africa Remix en Afrique 

African art books

The Tribal Arts of Africa

The Tribal Arts of Africa
Author: Jean-Baptiste Bacquart

more African Art books I like


read also : Start ] artistes africains ] Artistes Africains Remix ] Pompidou ] Afrique scandale ] Remix critique ] Simon Njami ] [ Africa Remix en Afrique ]

Buy David Norden's African Antiques | AA group English | AA Français | Privacy & Earning disclaimer | Become our partner |  The African Antiques newsletter | African Art Club | facebook african art

 mail David Norden phone +32 3 227.35.40