african masksbranly
Start ] Omhoog ] New-Museum-Paris ] BBC video Branly ] Arts Premiers Paris ] Branly-Kerchache ] [ branly ] Axa-Dogon-Branly ] Ouverture Branly ] musee-arts-premiers ] Heart of Darkness ] livres Branly ] regards miroirs ] art exotique ] un regard autre ] musee du quai Branly ] objets blesses ]

A fine Eastern Pende Panya-Gombe African mask. Coll.: David Norden

African Art books I like | Genuine African Masks

Le futur musée du quai Branly commence à émerger de son chantier

 


groupe de discussion sur l'Art Africain

Par amour pour l'Art Africain.

Le premier catalogue raisonné du futur musée du quai Branly vient de paraître. Il est consacré à ses collections de sculptures aztèques. Ses auteurs, Marie-France Fauvet-Berthelot, ancienne responsable des collections américaines du Musée de l'homme, et Leonardo Lopez Lujan, directeur d'étude à l'Institut national d'anthropologie et d'histoire du Mexique, l'ont présenté le 1er juin 2005.

Visitez aussi ma galerie marchande: www.buyafricantiques.com  

Google  
LE MONDE | 01.06.05 | 13h34 

La maquette du futur musée du quai Branly à Paris. | PHILIPPE CHANCELLa maquette du futur musée du quai Branly à Paris.
photo : PHILIPPE CHANCEL

Il devrait être suivi de beaucoup d'autres : les collections de l'établissement comptent environ 300 000 objets, et près de 4 000 d'entre eux seront exposés de manière permanente au moment de son ouverture. Reste à savoir quand elle aura lieu. "Au printemps 2006", répond prudemment le directeur de l'établissement, Stéphane Martin. Le bâtiment devrait être livré fin octobre. Il faudra ensuite achever l'aménagement intérieur, installer les collections et, enfin, planter le jardin confié à Gilles Clément. L'administration du musée n'a pas attendu la fin des travaux pour s'installer sur place. Le bâtiment signé par l'architecte Jean Nouvel est constitué de quatre parties de tailles différentes qui toutes s'appuient sur le mur pignon des immeubles bordant l'avenue de La Bourdonnais. Elles s'étendent parallèlement à la Seine, jusqu'à la rue de l'Université, comme autant de lames inégales au milieu du jardin de 1,8 hectare.

L'administration occupe la plus petite de ces lames et une partie de la seconde où se trouvent également logés la médiathèque (180 places, 250 000 ouvrages dont 25 000 en libre accès) et un salon de lecture (50 places, 5 000 ouvrages en libre accès). La troisième, la plus vaste, la plus impressionnante, est dédiée au musée proprement dit. Une quatrième qui donne sur la rue de l'Université est vouée à l'enseignement et à la recherche. Ici, ses plafonds, visibles de la rue, seront décorés par des artistes aborigènes australiens.

Pour le moment, le chantier est en pleine activité. Les ouvriers sont en train de poser le mur de verre qui sépare le jardin du quai Branly. "On atteindra le musée par une série de filtres, parois de verre ou végétaux", explique Patrice Januel, l'un des directeurs, responsable des travaux. C'est à l'abri de ces écrans que se développe le grand bâtiment pont de 200 mètres de long, en grande partie métallique. Ses superstructures sont largement achevées. Le rez-de-chaussée sera en partie occupé par un grand espace (2 000 m2) dédié aux expositions temporaires.

UNE ARMÉE DE VITRINES

Du hall d'accueil part, vers le bas, un escalier qui conduit au sous-sol où se trouvent l'auditorium (500 places), la salle de cinéma (100 places) et les réserves. Ces dernières sont protégées des crues historiques de la Seine par une cuve dont on assure l'étanchéité totale. Vers le haut, une rampe s'enroule en spirale autour d'une colonne transparente où sera logée la réserve des instruments de musique. Cette rampe oblique ensuite vers le premier étage, un plateau de plus de 4 000 m2 et de huit mètres de haut pour les collections permanentes.

Celles-ci, divisées en grandes aires géographiques, seront installées dans une armée de vitrines ainsi que dans des espèces de boîtes, plaquées contre la paroi, côté Seine. Deux mezzanines (400 m2 chacune) accueilleront, tous les trois ou quatre mois, des expositions "dossiers" destinées à mettre en valeur telle ou telle partie des collections permanentes. Une troisième d'environ 700 m2, sera consacrée à une exposition thématique renouvelée tous les deux ans.

Contrairement au Centre Pompidou, la tripaille technique sera invisible, derrière des faux plafonds ou sous les planchers. Le toit-terrasse de l'établissement, d'où l'on a aujourd'hui une vue plongeante sur l'ensemble du chantier, mais aussi sur la Seine et la colline de Chaillot, sera ouvert au public. C'est ici que sera placé le restaurant panoramique. Dès aujourd'hui, on peut parier sur la réussite architecturale du bâtiment de Jean Nouvel.

Il faut plus d'imagination pour visualiser le jardin qui va l'entourer. Quant au musée, il est difficile d'appréhender ce que sera cet établissement qui se veut d'un type entièrement nouveau : il est voué à la délectation esthétique, mais aussi à l'étude et à la recherche ethnologique ; la musique, le cinéma et le spectacle vivant tiendront une place essentielle. "On pourra faire du Quai Branly un usage divers selon que l'on est chercheur, étudiant, amateur, artiste ou simple curieux, explique Yves Le Fur, directeur adjoint des collections et du patrimoine. Aucun parcours ne s'impose de manière autoritaire. L'architecture décloisonnée de Jean Nouvel nous a largement conduits à ce parti pris. Les objets, véritables mines d'informations diverses, seront présentés en tant qu'oeuvres, mais, juste à côté, des écrans les replaceront dans leur contexte culturel."

Aztèques, la collection de sculptures du Quai Branly, de Leonardo Lopez Lujan et Marie-France Fauvet-Berthelot, éd. Musée du quai Branly, 192 p., 55 €. Emmanuel de Roux Article paru dans l'édition du 02.06.05 

lire aussi: Axa-Dogon-Branly

buy african masks
African masks from Known Collections

African Antiques Newsletter

Build Your Dream Collection !

I never thought I would receive so much information's about the African art world !
Free Newletter.
Subscribe today : 

Free African Art Authenticity Report
 

 

african art on facebookDear African Art Collectors,

Discover the African Art books I like or join me on facebook

African Antiques is the archive and not growing much anymore but still updated.

Visit African Art to join our free newsletter and read recent African Art News.

For the last news about  branly you should join our African Art Club and become an insider of the African art market.

And if you are a collector of African Art, have a look at our exclusive African Art Collection for sale.

David Norden


Mail David Norden
Sint-katelijnevest 27
ANTWERPEN-Belgium

Any questions?
Call us at +
32 3 227 35 40

african art | home | african art shop

In this section:
Start
Omhoog
New-Museum-Paris
BBC video Branly
Arts Premiers Paris
Branly-Kerchache
branly
Axa-Dogon-Branly
Ouverture Branly
musee-arts-premiers
Heart of Darkness
livres Branly
regards miroirs
art exotique
un regard autre
musee du quai Branly
objets blesses 

African art books

The Tribal Arts of Africa

The Tribal Arts of Africa
Author: Jean-Baptiste Bacquart

more African Art books I like


read also : Start ] New-Museum-Paris ] BBC video Branly ] Arts Premiers Paris ] Branly-Kerchache ] [ branly ] Axa-Dogon-Branly ] Ouverture Branly ] musee-arts-premiers ] Heart of Darkness ] livres Branly ] regards miroirs ] art exotique ] un regard autre ] musee du quai Branly ] objets blesses ]

Buy David Norden's African Antiques | AA group English | AA Français | Privacy & Earning disclaimer | Become our partner |  The African Antiques newsletter | African Art Club | facebook african art

 mail David Norden phone +32 3 227.35.40