african masksArt Africain - Galerie virtuelle
Start ] Omhoog ] Afrik'Arts ] [ Art Africain - Galerie virtuelle ] Africa-Remix-Londres ] L’Afrique la France ] Pierre Verger ] cire perdue ] Grimaldi Forum ] Ecritures Africaines ] Girafes ] tresses africaines ] Chéri Samba ] Africalia-Dak'Art ] tatouages ] Ott Dusseldorf ] art contemporain africain ] esclavage ] Yambi ]

A fine Eastern Pende Panya-Gombe African mask. Coll.: David Norden

African Art books I like | Genuine African Masks

Galerie virtuelle


groupe de discussion sur l'Art Africain

Par amour pour l'Art Africain.

Librairie d'Art Africain
La sélection de David Norden.

 

L’art africain sur Internet : galerie virtuelle («musée du futur») et press-book électronique 

…) Si l’on examine attentivement le système culturel sénégalais et africain de manière générale, on constate une difficulté majeure : la gestion de la circulation et de la diffusion des œuvres de l’esprit. Créer est une chose ; savoir valoriser ce qu’on a créé en est une autre qui pose problème en Afrique.

Google  

L’art africain sur Internet : galerie virtuelle («musée du futur») et press-book électronique

Article publié dans Le Quotidien du Lundi 18 octobre 2004

En effet, les créateurs africains rencontrent d’énormes difficultés pour accéder aux infrastructures de diffusion. Le cas surréaliste du Sénégal, ce que nous nous permettons même d’appeler «le paradoxe infrastructurel sénégalais», l’illustre. Au pays de Léopold Sédar Senghor, il existe suffisamment d’infrastructures culturelles aptes à garantir cette circulation et cette diffusion (déplorées plus haut), pourtant une grande majorité de créateurs, désemparés, exposent leurs œuvres dans des espaces inadaptés (...). Une véritable anarchie ! 

 

En Afrique, la désolation économique est un facteur très handicapant dans le domaine de la création artistique où il agit comme un éteignoir sur l’imagination et la capacité d’innovation de nos créateurs. Résultat, la qualité du patrimoine artistique contemporain en est affectée. Une réforme de la gestion du secteur culturel consisterait à faire des créateurs de biens esthétiques de véritables acteurs du développement. Et cela passe inévitablement, du moins dans un premier temps, par une évaluation exhaustive de leur apport économique réel et potentiel. Si l’on se penche mieux sur le secteur de l’artisanat d’art, on constate que les copies des œuvres du patrimoine statuaire traditionnel, dépouillées de leur âme, se vendent mieux que les chefs-d’œuvre des artistes contemporains ! A noter toutefois en passant un atout de taille du secteur artisanal (en dépit des difficultés existantes) : il est assez bien structuré et dispose de moyens organisationnels très efficaces (Villages artisanaux, Chambre des métiers ...) et de sources financières fonctionnelles. Cela n’empêche que les friands acquéreurs en provenance des pays du Nord déterminent le marché et se procurent, le plus souvent à bon marché, des œuvres de qualité. 

Un enrichissement (sauvage !) considérable se fait ainsi sur le dos des artistes et des artisans d’art. La production artistique contemporaine africaine est aussi souvent étouffée par le manque de moyens adéquats pouvant permettre d’asseoir une bonne politique de communication et d’écoulement des produits culturels. Ceci pourrait expliquer sans pour autant justifier le fait que, tout naturellement, la plupart du temps, les artistes et les artisans d’art soient souvent tentés par l’exil vers les pays occidentaux (zones de provenance des touristes, leur clientèle principale) où le travail artistique semble mieux valorisé. 

C’est en ce sens que le combat de l’information et de la diffusion du patrimoine culturel (matériel et immatériel) est un ultime passage nécessaire dans le processus de formalisation du secteur culturel. Cela nécessitera certes, un effort colossal et soutenu de valorisation, de marketing et de promotion au quotidien des productions et des expressions artistiques et culturelles africaines. Une modernisation des supports et des moyens de diffusion culturels serait un appoint important pour la création africaine. 

La confection d’une base de données numériques, entre autres, participerait à accroître les opportunités de valorisation, de présentation, de vente de la production des créateurs africains. La galerie virtuelle et les press-book électroniques, tout en permettant de susciter un intérêt nouveau pour l’art africain, assurent un marketing permanent et une promotion de proximité à nos créateurs. 

La politique globale de re-valorisation du patrimoine culturel contemporain sera, par conséquent, orientée vers un objectif fondamental : mieux faire connaître les produits artistiques locaux en permettant aux créateurs de mieux exposer leurs démarches esthétiques afin de trouver des débouchés viables. 

La création de galerie virtuelle en Afrique, espace d’expression et de médiation entre les différents acteurs culturels, va re-vitaliser (et à moindre coût !) le système culturel du continent. Les artistes et acteurs culturels de l’Afrique ne seront plus contraints de s’exiler vers le monde occidental. La création de support multimédia renforce la visibilité et facilite l’émergence des talents africains sur le plan local et international. 

Papa Oumar FALL Administrateur du Site web culturel Styloculture B.P. : 7616 Dakar-Médina papaoumarfall*yahoo.fr 

-------------------------------------------------------------------------------- 

© Copyright Groupe Avenir Communication

A propos de cet espace

 

 

 

buy african masks
African masks from Known Collections

African Antiques Newsletter

Build Your Dream Collection !

I never thought I would receive so much information's about the African art world !
Free Newletter.
Subscribe today : 

Free African Art Authenticity Report
 

 

african art on facebookDear African Art Collectors,

Discover the African Art books I like or join me on facebook

African Antiques is the archive and not growing much anymore but still updated.

Visit African Art to join our free newsletter and read recent African Art News.

For the last news about  Art Africain - Galerie virtuelle you should join our African Art Club and become an insider of the African art market.

And if you are a collector of African Art, have a look at our exclusive African Art Collection for sale.

David Norden


Mail David Norden
Sint-katelijnevest 27
ANTWERPEN-Belgium

Any questions?
Call us at +
32 3 227 35 40

african art | home | african art shop

In this section:
Start
Omhoog
Afrik'Arts
Art Africain - Galerie virtuelle
Africa-Remix-Londres
L’Afrique la France
Pierre Verger
cire perdue
Grimaldi Forum
Ecritures Africaines
Girafes
tresses africaines
Chéri Samba
Africalia-Dak'Art
tatouages
Ott Dusseldorf
art contemporain africain
esclavage
Yambi 

African art books

The Tribal Arts of Africa

The Tribal Arts of Africa
Author: Jean-Baptiste Bacquart

more African Art books I like


read also : Start ] Afrik'Arts ] [ Art Africain - Galerie virtuelle ] Africa-Remix-Londres ] L’Afrique la France ] Pierre Verger ] cire perdue ] Grimaldi Forum ] Ecritures Africaines ] Girafes ] tresses africaines ] Chéri Samba ] Africalia-Dak'Art ] tatouages ] Ott Dusseldorf ] art contemporain africain ] esclavage ] Yambi ]

Buy David Norden's African Antiques | AA group English | AA Français | Privacy & Earning disclaimer | Become our partner |  The African Antiques newsletter | African Art Club | facebook african art

 mail David Norden phone +32 3 227.35.40