african masksHenry Stanley
Start ] Omhoog ] création d'une collection ] Oiseaux-Mairie-Paris ] Déces Arman à 76 ans ] Willy-Mestach ] Arte-Arts du mythe ] Malichine ] Bella Hein ] Ivoires Africains ] Traces-Moba-Togo ] Falgayrettes-Leveau ] Leloup ] Picasso Afrique ] interview-marchands ] dintenfass ] cinq continents ] arts premiers ] Kokabolana ] [ Henry Stanley ] Francine Maurer ] Mestach l'Africain ] collection mestach ] Sablon Arts Premiers ] vente Ginszberg ] Pierre Amrouche ] Vrai ou faux Art Africain ]

A fine Eastern Pende Panya-Gombe African mask. Coll.: David Norden

African Art books I like | Genuine African Masks

Henry Stanley Photographe

Mont-Sur-Marchienne (Charleroi) - Les belles images de Monsieur Stanley, explorateur


groupe de discussion sur l'Art Africain
 
Par amour pour l'Art Africain.

Librairie d'Art Africain
La sélection de David Norden.

Musée de la Photographie à Charleroi

Adresse: 11 avenue Paul Pastur ,
6032 Mont-Sur-Marchienne
071/43.58.10

Internet: http://www.museephoto.be

Jour(s) d'activité: Ma Me J V S D

Ouverture: tous les jours sauf le lundi Ouverure de 10h à 18h

Du 27 janvier au 8 juillet 2007
    
Les belles images de Monsieur  Henry Stanley, explorateurLes belles images de Monsieur Henry Stanley, explorateur

Ce n’est pas une exposition biographique, ni même photographique qui est proposée mais l’histoire d’un regard, et l’usage qui en fut fait, à la fin du 19ème siècle. 

Henri Morton Stanley (1841 – 1904), journaliste, est surtout connu pour la petite phrase qui fit son succès «Docteur Livingstone, je présume ?» quand il rencontra le médecin écossais lors du voyage qui le rendit célèbre auprès du grand public. 

Ce «scoop» médiatique a pu faire passer au second plan les résultats des trois voyages qui suivirent et permirent, entre autres, entre 1871 et 1890, la reconnaissance et la cartographie du fleuve Congo ainsi que d’une partie de l’est africain et des grands lacs.

 

Lors de son premier voyage en Afrique centrale, en 1871 et 1872, Stanley partit à la recherche de Livingstone, pour le compte de son journal, le New York Herald. Sans que son équipement ne comprenne un appareil photographique. Ce n’est qu’avec l’expédition suivante, financée une fois encore par le journal américain New York Herald et le journal britannique The Daily Telegraph, lors de laquelle il traversa l’Afrique d’Est en Ouest de 1874 à 1877, que Stanley emmena un appareil photographique. D’autres images de lieux ou de personnages furent réalisées lors de ses voyages suivants, parfois par Stanley, souvent par d’autres, dans le bassin du Congo pour le compte de Léopold II, Roi des Belges (1878-1885), en Ituri et dans la province anglo-soudanaise d’Equatoria (1887-1890).

Stanley cumule les difficultés en voulant être photographe durant ses expéditions. Cette technique lui est peu familière et il n’a bénéficié que d’une rapide familiarisation avant son départ. Ses images montrent à quel point il manque de pratique : flou, absence de gamme, sur ou sous exposition sont visibles sur la plupart des images. A cela, s’ajoutent les difficultés inhérentes à l’exercice même de la photographie dans la zone intertropicale. Il en résulte que l’appareil et les plaques négatives se brisent, souffrent de l’humidité et de la chaleur.

stanley charleroi

La production de photographies par Stanley lui-même reste faible, surtout si l’on compare avec le nombre de relevés, cartes et dessins qu’il effectua dans ses carnets de route, ce qui restait sans aucun doute son premier but et le moyen le plus sûr d’en garder la trace. Cependant, ces images, tout comme celles qui lui seront offertes par ses compagnons de route, serviront de documents de travail pour élaborer les gravures qui viendront illustrer le récit de ses voyages. C’est dans le processus de transformation que ces images, peu précises, mal cadrées, très monochromes, trouveront leur achèvement. Elles constituent la base des images sur lesquelles le public victorien rêvera et qui inspireront aussi bien les illustrateurs de Jules Verne que les cinéastes hollywoodiens. 

Avec la fin de ses voyages et son installation durable en Grande-Bretagne (mariage, siège parlementaire, etc.) les photographies présentes chez Stanley prennent une autre tournure. On y trouve désormais des portraits de son épouse, des instantanés de son fils adoptif, de beaux albums souvenirs montrant des vues réalisées dans le bassin du Congo et offertes par des explorateurs ou des connaissances lui ayant succédé en Afrique. L’usage que l’ancien voyageur réserve à ces images est classiquement identique à l’usage qu’en fait la classe sociale à laquelle il appartient désormais : supports visuels de ses souvenirs, les images évoquent son passé, ses voyages, ses proches. 


Mathilde Leduc-Grimaldi
Attachée scientifique en charge des Archives Stanley
Musée royal de l’Afrique Centrale, Tervuren

buy african masks
African masks from Known Collections

African Antiques Newsletter

Build Your Dream Collection !

I never thought I would receive so much information's about the African art world !
Free Newletter.
Subscribe today : 

Free African Art Authenticity Report
 

 

african art on facebookDear African Art Collectors,

Discover the African Art books I like or join me on facebook

African Antiques is the archive and not growing much anymore but still updated.

Visit African Art to join our free newsletter and read recent African Art News.

For the last news about  Henry Stanley you should join our African Art Club and become an insider of the African art market.

And if you are a collector of African Art, have a look at our exclusive African Art Collection for sale.

David Norden


Mail David Norden
Sint-katelijnevest 27
ANTWERPEN-Belgium

Any questions?
Call us at +
32 3 227 35 40

african art | home | african art shop

In this section:
Start
Omhoog
création d'une collection
Oiseaux-Mairie-Paris
Déces Arman à 76 ans
Willy-Mestach
Arte-Arts du mythe
Malichine
Bella Hein
Ivoires Africains
Traces-Moba-Togo
Falgayrettes-Leveau
Leloup
Picasso Afrique
interview-marchands
dintenfass
cinq continents
arts premiers
Kokabolana
Henry Stanley
Francine Maurer
Mestach l'Africain
collection mestach
Sablon Arts Premiers
vente Ginszberg
Pierre Amrouche
Vrai ou faux Art Africain 

African art books

The Tribal Arts of Africa

The Tribal Arts of Africa
Author: Jean-Baptiste Bacquart

more African Art books I like


read also : Start ] création d'une collection ] Oiseaux-Mairie-Paris ] Déces Arman à 76 ans ] Willy-Mestach ] Arte-Arts du mythe ] Malichine ] Bella Hein ] Ivoires Africains ] Traces-Moba-Togo ] Falgayrettes-Leveau ] Leloup ] Picasso Afrique ] interview-marchands ] dintenfass ] cinq continents ] arts premiers ] Kokabolana ] [ Henry Stanley ] Francine Maurer ] Mestach l'Africain ] collection mestach ] Sablon Arts Premiers ] vente Ginszberg ] Pierre Amrouche ] Vrai ou faux Art Africain ]

Buy David Norden's African Antiques | AA group English | AA Français | Privacy & Earning disclaimer | Become our partner |  The African Antiques newsletter | African Art Club | facebook african art

 mail David Norden phone +32 3 227.35.40