african masksRecords Paris
Start ] Omhoog ] Records ventes ] Les sortilèges de l'art africain ] Fang-Head ] Monbrison-Calmels-Cohen ] L' art africain abordable ] Tete-Fang ] vente Verité ] verite-chiffres ] [ Records Paris ] Pierre Amrouche ] NoirdIvoire ] Tajan Paris ]

A fine Eastern Pende Panya-Gombe African mask. Coll.: David Norden

African Art books I like | Genuine African Masks

Record Paris: La valse continue

 
Achetez de l'Art Africain
visitez BuyAfricanAntiques.com

groupe de discussion sur l'Art Africain
Par amour pour l'Art Africain. 

Librairie d'Art Africain
La sélection de David Norden.

Art Africain
Les dernières infos sur l'Art Africain

Le monde des arts premiers est en effervescence : après l'ouverture du musée du Quai Branly, le succès de la vente Vérité, les expositions courent encore...Statue fang ntumu-mvai, nord du Gabon. H. 46 cm. Ex-collections
Serge Brignoni, Klejman, Alexander S. Honig. 500 000 €. Galerie Ratton-Hourdé.

 
Statue fang ntumu-mvai, nord du Gabon. H. 46 cm. Ex-collections Serge Brignoni, Klejman, Alexander S. Honig. 500 000 €. Galerie Ratton-Hourdé.
PAR PAULINE SIMONS. trouvé sur lefigaro.fr 
Publié le 30 juin 2006 Actualisé le 01 juillet 2006

Un ange est passé. Les résultats de la vente Vérité qui précédait de quelques jours l'ouverture du Quai Branly sont tombés, laissant quelque peu coi le petit monde des arts premiers et surtout les non-initiés. Les trois vacations se sont soldées par un produit de 44 Meuros, plus du double de celui attendu, par des enchères généralement astronomiques et une pluie de records : adjugé 5,9 Meuros, record absolu, le masque ngil fang a détrôné la petite reine bamiléké de la vente Franklin (Sotheby's 1990, 3,4 M$), le sombre chasseur tshokwé fut emporté à 3,78 Meuros, la déblé sénoufo à 2,95 Meuros, la divinité nimba baga de Guinée à 2,25 Meuros... soit 8 enchères supérieures à 1 Meuros... Le climat torride qui plane sur le monde primitif depuis quelques mois a aussi donné lieu à plusieurs expositions de qualité soigneusement préparées dans le quartier Saint-Germain, pré carré des arts premiers. Les points rouges sont déjà nombreux et les marchands ont le sourire. Sur les quais de Seine, la Galerie Alain Bovis rend un hommage à Jacques Kerchache, l'un des plus précieux ambassadeurs des «ancêtres du futur», disparu en 2001, en présentant uniquement des pièces de sa collection personnelle. C'est à lui que l'on doit la sélection des 120 chefs-d'oeuvre du pavillon des Sessions au musée du Louvre. On découvre des objets aussi distincts qu'une tête de cheval dogon plusieurs fois séculaire, une hiératique porteuse de coupe luba ou encore un reliquaire mahongwé dont le regard de métal fit la couverture de son exposition de 1967. Jacques Kerchache gardait sur son bureau une petite statuette mumuyé du Nigeria, mi-homme, mi-oiseau, aujourd'hui exposée à la Galerie Flak. Celle-ci mit cinq ans pour réunir une trentaine de figures de cette ethnie, aussi dansantes que cubisantes, mais encore méconnues. Découvertes très tard, à la fin des années 60, elles sont toujours sous-cotées contrairement à la statuaire fang partagée entre le Cameroun et le Gabon. Pour l'inauguration de leur nouvelle galerie, Philippe Ratton et Daniel Hourdé leur ont réservé un éclairage unique : entre chien et loup, le visiteur est accueilli par une armée de bois suintants et noirs comme le jais. Têtes au long cou pédonculé ou statuettes en pied vouées au culte des ancêtres, la statuaire fang est désormais un classique d'exception. Chez Bernard Dulon, qui a réservé les trois niveaux de sa galerie aux arts du Cameroun, quelques gardiennes de reliquaires fangs vivent en bon voisinage avec les objets perlés des grandes chefferies du Grasland ayant pour emblème le léopard. L'art de l'ancienne colonie allemande mêle une violence et un raffinement inhabituels. Tout aussi inhabituelle est l'esthétique de cette statuette tsangui liée aux rites d'initiation féminine et collectée en 1932 par un exploitant forestier du Gabon. Elle fait partie des objets phares de Johann Levy. 

A deux pas, chez Renaud Vanuxem, les sculptures du Népal sont encore accessibles : protectrices des maisons, anges gardiens des chemins, des sources et des champs, gardiennes des temples, elles ont plus d'un tour dans leur sac.

 

buy african masks
African masks from Known Collections

African Antiques Newsletter

Build Your Dream Collection !

I never thought I would receive so much information's about the African art world !
Free Newletter.
Subscribe today : 

Free African Art Authenticity Report
 

 

african art on facebookDear African Art Collectors,

Discover the African Art books I like or join me on facebook

African Antiques is the archive and not growing much anymore but still updated.

Visit African Art to join our free newsletter and read recent African Art News.

For the last news about  Records Paris you should join our African Art Club and become an insider of the African art market.

And if you are a collector of African Art, have a look at our exclusive African Art Collection for sale.

David Norden


Mail David Norden
Sint-katelijnevest 27
ANTWERPEN-Belgium

Any questions?
Call us at +
32 3 227 35 40

african art | home | african art shop

In this section:
Start
Omhoog
Records ventes
Les sortilèges de l'art africain
Fang-Head
Monbrison-Calmels-Cohen
L' art africain abordable
Tete-Fang
vente Verité
verite-chiffres
Records Paris
Pierre Amrouche
NoirdIvoire
Tajan Paris 

African art books

The Tribal Arts of Africa

The Tribal Arts of Africa
Author: Jean-Baptiste Bacquart

more African Art books I like


read also : Start ] Records ventes ] Les sortilèges de l'art africain ] Fang-Head ] Monbrison-Calmels-Cohen ] L' art africain abordable ] Tete-Fang ] vente Verité ] verite-chiffres ] [ Records Paris ] Pierre Amrouche ] NoirdIvoire ] Tajan Paris ]

Buy David Norden's African Antiques | AA group English | AA Français | Privacy & Earning disclaimer | Become our partner |  The African Antiques newsletter | African Art Club | facebook african art

 mail David Norden phone +32 3 227.35.40