african masksTete-Fang
Start ] Omhoog ] Records ventes ] Les sortilèges de l'art africain ] Fang-Head ] Monbrison-Calmels-Cohen ] L' art africain abordable ] [ Tete-Fang ] vente Verité ] verite-chiffres ] Records Paris ] Pierre Amrouche ] NoirdIvoire ] Tajan Paris ]

A fine Eastern Pende Panya-Gombe African mask. Coll.: David Norden

African Art books I like | Genuine African Masks

TETE DE RELIQUAIRE FANG, Gabon aux enchères

Lot n° 82 : Vendu 176 910 € (1 160 453 FF) Tete Fang Coray

Cette remarquable tête de l'ancienne collection Han Coray, presque unique par le traitement quadrangulaire du cou est à rapprocher d'un point de vue formel d'une seconde tête Fang dotée d'un cou sensiblement du même type : celle qui, ayant appartenu à Helena Rubinstein, a obtenu un prix élevé.
Google  

need a translation ?

Cette tête se compose d'un visage ovale, à la face concave, et aux larges yeux circulaires autrefois recouverts de disques de métal, comme en témoignent les traces de résine.
Le nez est triangulaire, la bouche petite aux lèvres serrées, le menton souligné d'un morceau de laiton.
Le large front bombé probablement couvert dans sa partie supérieure d'une plaque de laiton comme en témoignent les traces de résine et des anciens clous sur les bords.
La coiffure est divisée en trois parties formant trois tresses décorées à leurs extrémitées de plaques de laiton. Celle du centre forme une légère crête percée de trous destinés à recevoir plumes ou ornements. Le cou, à section carrée, de forme inusitée, souligne la rareté de cette figure gardienne de reliquaire.
Un Numéro peint à l'encre blanche à l'arrière HC 428 ; un second numéro sur le socle : HK1 ; ancienne étiquette à l'arrière du socle portant le n° 91.
Haut. : 33,5 cm

Provenance : Paul Guillaume, Paris, avant 1930

Ancienne collection Han Coray, Lugano, Suisse avant 1930.
Pieter Coray, Zurich, 1975.
Loed Van Bussel, Amsterdam, 1979.
Arman, New York, 1980-1995.
Ancienne collection Monsieur B., Genève.

Bibliographie : Paolo Morigi, Meisterwerke Altafrikanischer Kultur aus der Sammlung Casa Coray, Agnuzzo, 1968, n° 72, illustré.
Museum zu Allerheilingen de Schaffouse, 217 Werke aus der Sammlung Han Coray, Schaffouse, 1970, n° 91, illustré.
Pierre Nahon, "Quelques impressions d'Afrique", galerie Beaubourg, Paris
Vence 1996, p. 250 et 251 reproduit.

Cette remarquable tête de l'ancienne collection Han Coray, presque unique par le traitement quadrangulaire du cou est à rapprocher d'un point de vue formel d'une seconde tête Fang dotée d'un cou sensiblement du même type : celle qui, ayant appartenu à Helena Rubinstein, fut mise à l'enchère en 1966 (New York, Parke Bernet, The Helena Rubinstein Collection of African Art, April 21, 1966, lot 216).

Par ailleurs, cette tête peut être comparée à une troisième, au cou à terrasse qui figura dans les collections de Charles Ratton puis Felix Fénéon. Illustrée par Adolphe Basler dans, l'Art chez les peuples primitifs, Paris, 1929 (planche 45), elle fut présentée au Museum of Modern Art de New York en 1935 (n° 369 du catalogue de J. J. Sweeney, African Negro Art). Notons également que le bois de cet objet, analysé par les services du Musée Royal de L'Afrique Centrale, Tervuren fut taillé dans une essence de bois conforme à celle d'autre têtes Fang.

En ce qui concerne la belle coiffure à trois tresses de cette tête Coray, elle n'est pas sans rappeler sans doute la plus célèbre tête Fang connue qui appartient aux collections du Metropolitan Museum of Art et fut auparavant un des fleurons de la collection de Sir Jacob Epstein qui l'avait acquise de Paul Guillaume (cfr R. Goldwater, The Great Bieri, The Museum of Primitive Art, New York, 1962).

Han Coray (1880-1974), l'un de ces précurseurs dans le domaine de la collection d'œuvres africaines fut, en Suisse, le premier à les exposer comme objets d'art. Ainsi, lors la première exposition Dada qui se déroula dans sa galerie de Zurich en janvier-février 1917, fut montrée, confiée par Paul Guillaume, la belle statue baoulé qui allait figurer (planche XVII) dans le célèbre album de Sculptures Nègres que Guillaume, avec le concours d'Apollinaire, publia cette même année. Han Coray par la médiation de Tristan Tzara, entra en contact avec Paul Guillaume dès 1916. Leurs échanges épistolaires laissent supposer l'établissement de relations commerciales entre 1916 et 1926.

En réalité, il convient de parler de deux collections d'art africain réunies par Coray. La première, compta jusqu'à 2360 numéros et fut expertisée par Ratton et Ascher en 1933 à la demande de la Schweizerischen Volksbank pour une valeur totale de FS 108.860. En juin-septembre 1931, l'exposition "Afrikanische Negerkunst und ihre Beziehungen zur Hochkultur-Sammlung Coray", organisée au Museum für Völkerkunde de Munich en révéla l'ampleur : neuf cent cinquante objets, dont une tête fang (n° 764), y furent présentés. Cette première collection fut dispersée en 1940 par la Schweizerischen Volksbank au profit de différents musées : tels le Völkerkundemuseum de l'Université de Zurich, le Museum Rietberg, Museum für Völkerkunde de Berlin, ainsi que celui de Frankfort. Cependant, Han Coray procéda au rachat de certains de ses objets (Paolo Morigi, communication personnelle, été 1998). Lesquels ont été intégrés à la seconde collection qui s'éleva à plus de 500 pièces. Parmi les 100 sculptures sélectionnées par Paolo Morigi pour l'exposition "Meisterwerke Altafrikanischer Kultur aus der Sammlung Casa Coray" de 1968, figure, sous le numéro 72 la tête Fang de référence. De même qu'elle est illustrée sous le numéro 91 dans le catalogue de l'exposition qui se tint en 1970 au Museum zu Allerheilingen de Schaffouse, "217 Werke aus der Sammlung Han Coray".

De la seconde collection réunie par Coray, et divisée à l'avantage de ses six ayants droit, procède le fameux siège sculpté par le Maître de Buli, aujourd'hui dans les collections du Metropolitan Museum of Art. Acquise par cet établissement en 1979 (Sotheby's, Londres, Primitive Works of Art, 21 juin 1979, lot 182), cette œuvre provenait, via le Baron Freddy Rolin, de la collection du Comte Jean-Jacques de Lannoit.

Il paraît hautement probable que la tête fang ait fait partie de la première collection rassemblée par Han Coray. Son support en bois poli, bien qu'il ne comporte pas l'incision du monogramme d'Inagaki, a été conçu à l'évidence par le célèbre socleur japonais ; lequel travailla principalement pour Paul Guillaume jusqu'à la disparition de ce dernier en 1934. Une série de clichés d'une vingtaine d'objets de la première collection Coray, extraite d'un album composé en 1933 avec le concours du photographe Hans Friedrich Lavater, a été publiée dans l'ouvrage édité en 1995 sous la direction de Miklós Szalay, Afrikanische Kunst aus der Sammlung Han Coray 1916-1928. Ces reproductions sont accompagnées (p. 250) d'une brève notice qui précise que ces objets, chacun monté sur son socle original, ont été acquis chez Paul Guillaume.

On peut donc en déduire que la tête fang qui, par ailleurs, comporte à l'arrière de son socle, un numéro peint en blanc -HK1- correspondant à ceux qui figurent sur les photos prises par Lavater, tel le n° HK 6 inscrit sur la reproduction d'une tête kuyu, aurait été acquise auprès de Paul Guillaume. Ce qui nous fut suggéré par Paolo Morigi. Selon lui, les pièces majeures de la première collection Coray auraient été obtenues de Guillaume, de Ratton et en Allemagne, de Cassirer (communication personnelle, été 1998).

Lisez aussi: Expert art tribal Bernard de Grunne

Read also about the  Fang head result. 

 

buy african masks
African masks from Known Collections

African Antiques Newsletter

Build Your Dream Collection !

I never thought I would receive so much information's about the African art world !
Free Newletter.
Subscribe today : 

Free African Art Authenticity Report
 

 

african art on facebookDear African Art Collectors,

Discover the African Art books I like or join me on facebook

African Antiques is the archive and not growing much anymore but still updated.

Visit African Art to join our free newsletter and read recent African Art News.

For the last news about  Tete-Fang you should join our African Art Club and become an insider of the African art market.

And if you are a collector of African Art, have a look at our exclusive African Art Collection for sale.

David Norden


Mail David Norden
Sint-katelijnevest 27
ANTWERPEN-Belgium

Any questions?
Call us at +
32 3 227 35 40

african art | home | african art shop

In this section:
Start
Omhoog
Records ventes
Les sortilèges de l'art africain
Fang-Head
Monbrison-Calmels-Cohen
L' art africain abordable
Tete-Fang
vente Verité
verite-chiffres
Records Paris
Pierre Amrouche
NoirdIvoire
Tajan Paris 

African art books

The Tribal Arts of Africa

The Tribal Arts of Africa
Author: Jean-Baptiste Bacquart

more African Art books I like


read also : Start ] Records ventes ] Les sortilèges de l'art africain ] Fang-Head ] Monbrison-Calmels-Cohen ] L' art africain abordable ] [ Tete-Fang ] vente Verité ] verite-chiffres ] Records Paris ] Pierre Amrouche ] NoirdIvoire ] Tajan Paris ]

Buy David Norden's African Antiques | AA group English | AA Français | Privacy & Earning disclaimer | Become our partner |  The African Antiques newsletter | African Art Club | facebook african art

 mail David Norden phone +32 3 227.35.40