african masksVrai ou faux Art Africain
Start ] Omhoog ] création d'une collection ] Oiseaux-Mairie-Paris ] Déces Arman à 76 ans ] Willy-Mestach ] Arte-Arts du mythe ] Malichine ] Bella Hein ] Ivoires Africains ] Traces-Moba-Togo ] Falgayrettes-Leveau ] Leloup ] Picasso Afrique ] interview-marchands ] dintenfass ] cinq continents ] arts premiers ] Kokabolana ] Henry Stanley ] Francine Maurer ] Mestach l'Africain ] collection mestach ] Sablon Arts Premiers ] vente Ginszberg ] Pierre Amrouche ] [ Vrai ou faux Art Africain ]

A fine Eastern Pende Panya-Gombe African mask. Coll.: David Norden

African Art books I like | Genuine African Masks

Vrai ou faux 
Experts en expertises 


groupe de discussion sur l'Art Africain

Par amour pour l'Art Africain.
Vrai ou faux : les critères de l'authenticité dans le marché de l'art.  

Drouot Montaigne. Les 11 et 12 janvier 2006. De 16 heures à 21 heures. Entrée gratuite. Inscription : 01.40.22.91.14.(1) 

Google  
[ 06/01/06 ]trouvé sur  http://www.lesechos.fr/

Bientôt deux journées de conférences sur ces oracles de l'authentique et du faux (*)

Il n'existe pas de vérité absolue dans le domaine du marché de l'art. Pour les oeuvres anciennes, l'identité de leur auteur lui-même est souvent une question sujette à désaccord. Pendant deux jours se tiendront bientôt à Drouot Montaigne un ensemble de conférences sur l'expertise dans le marché de l'art. Une activité qui soulève de nombreuses controverses. L'occasion de faire un point sur ces spécialistes payés pour reconnaître l'authenticité des oeuvres et leur donner une valeur.
Il faut savoir qu'en France le titre d'expert n'a aucune valeur juridique et quiconque ayant des relations dans le milieu de l'art peut s'auto-accorder, quelles que soient ses compétences, cette fonction. On a d'ailleurs pu voir à Drouot, dans le passé, par exemple dans le domaine de la photographie, de présumés experts dont la principale vertu était d'apporter des affaires. Aujourd'hui les plus reconnus des experts en ventes publiques sont généralement regroupés au sein de trois syndicats (1) qui sélectionnent leurs membres par cooptation et à l'issue d'un ou de plusieurs tests. Cela dit il existe une trentaine de syndicats et l'appartenance à l'un ou l'autre ne présume en rien de leur compétence. Quelques règles sont cependant toujours vérifiées. Ainsi plus le domaine d'un expert est vaste et plus sa compétence pourra laisser à désirer. Difficile de connaître à la fois l'art chinois et l'art africain par exemple...

Le marché de l'art est un petit monde animé de rumeurs nombreuses et pas toujours vérifiées mais la crédibilité d'un expert est souvent reconnue par ses pairs. Comme l'explique Pierre Amrouche, expert en vente publique dans le domaine de l'art africain, « il est nécessaire de se renseigner sur la notoriété des intermédiaires commerciaux et de se tourner vers des lieux connus pour leur sérieux. Une Rolls ne s'achète pas chez un ferrailleur non plus qu'un diamant aux puces ». L'originalité du système des experts français tient au fait que ceux qui exercent à l'occasion des ventes publiques sont indépendants. Dans le système à l'anglo-saxonne appliqué par Sotheby's et Christie's, mais aussi en Allemagne, les experts sont salariés, payés par la maison de ventes. Pour Jean-Baptiste de Proyart, expert en bibliophilie indépendant, auparavant employé par Sotheby's, « l'expert indépendant est vigilant parce qu'il fait cavalier seul, alors que, chez Sotheby's ou Christie's, le spécialiste est couvert par la maison ». Nicolas Joly, expert en tableaux anciens chez Sotheby's, ne partage pas son avis : « Seulement à Paris dans le domaine des tableaux anciens, nous sommes trois experts et vingt en tout dans le monde. Ce qui veut dire que chaque toile est montrée à un nombre de personnes qui permet un diagnostic beaucoup plus fin en termes d'attribution et d'estimation de la valeur. En outre nous bénéficions d'un fichier de spécialistes incontournables pour tel ou tel artiste que nous contactons systématiquement lors de la vente d'un tableau qui semble de sa main, ce qui n'est pas toujours le cas à Drouot. »

Le tableau ancien est un domaine particulièrement sujet à polémique. Ainsi un professionnel qui ne tient pas à être cité estime, lui, que « les impératifs de rentabilité poussent les experts de Sotheby's ou Christie's à identifier la main du maître même lorsqu'elle n'est pas reconnaissable. »
Système à l'anglaise ou à la française ? Chacun a ses vertus et ses handicaps, mais officiellement l'acheteur d'une oeuvre en France a un recours de dix ans contre l'expert et la maison de ventes, alors qu'à Londres et New York les protections sont beaucoup plus limitées et évasives.

Sculptés à la manière de...
Depuis quelques années, Christian Deydier, membre du Conseil des ventes (l'autorité de régulation des enchères), antiquaire spécialiste d'art chinois ancien et président du Syndicat national des antiquaires, s'est fait le pourfendeur des ventes aux enchères douteuses en France. « Quelques commissaires-priseurs, toujours les mêmes, utilisent les services d'experts véreux dans des domaines sensibles comme l'art africain, l'art asiatique, l'art précolombien, les bijoux. On parle depuis 1978, date de mon entrée dans la vie professionnelle, d'une réforme des experts en ventes publiques mais personne ne veut rien faire. Nous sommes quelques-uns au Conseil des ventes à avoir tenté d'établir une liste d'experts agréés en vente publique. En vain. Nous sommes face à un statu quo typique de ce qui se passe en France actuellement. Je dois avouer que je suis découragé. »

La question des faux elle-même devient techniquement de plus en plus complexe.
Pierre Amrouche raconte par exemple que, dans le domaine des arts primitifs, avec l'augmentation importante des prix dans les dernières années, désormais les faussaires utilisent des procédés sophistiqués pour accomplir leur besogne. Alors que le système de datation par thermoluminescence est couramment utilisé pour indiquer la période de création des pièces en terre cuite, il s'avère que désormais des personnes malhonnêtes utilisent des briques anciennes qu'elles sculptent à la manière de... « C'est l'oeil de l'expert, seulement, qui peut faire la différence, observe-t-il. Récemment une terre cuite du Nigeria qui répondait à ce procédé a été mise en vente par un de mes soi- disant confrères. Par chance l'acheteur me l'a montrée avant de s'acquitter du paiement. »

Régulièrement à Drouot comme chez Sotheby's et Christie's, l'actualité est animée par des luttes entre experts. En juin dernier, un bureau Boulle estimé 250.000 euros a été retiré in extremis des enchères chez Pierre Bergé et Associés après que le Conseil des ventes s'est montré suspicieux. L'expert qui présentait le meuble, Jean Nérée-Ronfort, est pourtant considéré comme le spécialiste de l'ébénisterie Boulle. Par la suite, un autre expert a diagnostiqué la transformation d'un bureau simple du XVIIIe siècle en bureau de grande qualité.

L'histoire de l'art et les intérêts financiers des propriétaires successifs des oeuvres sont quelquefois contradictoires. De ce fait l'expertise est un jeu subtil qui nécessite toujours une analyse approfondie. Ainsi certainement l'une des plus grandes ventes qui se tiendra à Paris en 2006 est celle de deux générations de marchands d'art africain qui ont exercé depuis les années 1930, Pierre et Claude Vérité. Si la collection dispersée les 17 et 18 juin prochain à Drouot contient des pièces exceptionnelles, dont un masque Fang estimé à plus de 1 million d'euros - l'ensemble des 500 lots est estimé à 15 millions d'euros -, leur galerie avait, elle, récemment la réputation de proposer des oeuvres d'une qualité douteuse. Les marchands étaient avant tout des collectionneurs...

JUDITH BENHAMOU-HUET

(*) Vrai ou faux : les critères de l'authenticité dans le marché de l'art. Les 11 et 12 janvier. De 16 heures à 21 heures. Drouot Montaigne. Entrée gratuite. Inscription : 01.40.22.91.14.(1) Les trois syndicats leaders pour les experts en ventes publiques sont : la Chambre syndicale des experts spécialisés, la Compagnie nationale des experts spécialisés, le Syndicat français des experts professionnels.

lire aussi L'art africain et ses mauvais sorts

 

buy african masks
African masks from Known Collections

African Antiques Newsletter

Build Your Dream Collection !

I never thought I would receive so much information's about the African art world !
Free Newletter.
Subscribe today : 

Free African Art Authenticity Report
 

 

african art on facebookDear African Art Collectors,

Discover the African Art books I like or join me on facebook

African Antiques is the archive and not growing much anymore but still updated.

Visit African Art to join our free newsletter and read recent African Art News.

For the last news about  Vrai ou faux Art Africain you should join our African Art Club and become an insider of the African art market.

And if you are a collector of African Art, have a look at our exclusive African Art Collection for sale.

David Norden


Mail David Norden
Sint-katelijnevest 27
ANTWERPEN-Belgium

Any questions?
Call us at +
32 3 227 35 40

african art | home | african art shop

In this section:
Start
Omhoog
création d'une collection
Oiseaux-Mairie-Paris
Déces Arman à 76 ans
Willy-Mestach
Arte-Arts du mythe
Malichine
Bella Hein
Ivoires Africains
Traces-Moba-Togo
Falgayrettes-Leveau
Leloup
Picasso Afrique
interview-marchands
dintenfass
cinq continents
arts premiers
Kokabolana
Henry Stanley
Francine Maurer
Mestach l'Africain
collection mestach
Sablon Arts Premiers
vente Ginszberg
Pierre Amrouche
Vrai ou faux Art Africain 

African art books

The Tribal Arts of Africa

The Tribal Arts of Africa
Author: Jean-Baptiste Bacquart

more African Art books I like


read also : Start ] création d'une collection ] Oiseaux-Mairie-Paris ] Déces Arman à 76 ans ] Willy-Mestach ] Arte-Arts du mythe ] Malichine ] Bella Hein ] Ivoires Africains ] Traces-Moba-Togo ] Falgayrettes-Leveau ] Leloup ] Picasso Afrique ] interview-marchands ] dintenfass ] cinq continents ] arts premiers ] Kokabolana ] Henry Stanley ] Francine Maurer ] Mestach l'Africain ] collection mestach ] Sablon Arts Premiers ] vente Ginszberg ] Pierre Amrouche ] [ Vrai ou faux Art Africain ]

Buy David Norden's African Antiques | AA group English | AA Français | Privacy & Earning disclaimer | Become our partner |  The African Antiques newsletter | African Art Club | facebook african art

 mail David Norden phone +32 3 227.35.40