Cichlidés du Malawi


Aller au contenu

PH et dureté de l'eau

Recomandations


PH et dureté dans l'aquarium

Qu'est-ce que le PH ?
Définition : pH signifie "potentiel hydrogène". L'eau (H2O) étant composée de molécules d'hydrogène et d'oxygène, le pH mesure la quantité d'ions hydrogène (H+) et d'ions hydroxyde (H-) dans l'eau.Plus la quantité d'ions hydrogène est importante, plus l'eau est acide (faible pH). Inversement, si les ions hydroxydes sont concentrés, l'eau est alors alcaline - on dit aussi basique - (pH élevé).Le pH est mesuré à l'aide d'une échelle inventée par le danois Soren Sorensen au début du siècle : elle est graduée de 0 à 14. Le chiffre 7 correspond à une solution neutre. Les valeurs supérieures à 7 sont dites alcaline (ou basiques); les valeurs inférieures à 7 sont acides.
La lecture du pH est logarithmique. Un changement de 1pH pourrait paraître insignifiant : il correspond pourtant à une multiplication de 10 du ou de la basicité. Prenons un pH de 5 : il est 10 fois plus acide qu'un pH de 6 mais 10 fois moins acide qu'un pH de 4. De même, un pH de 12 est 10 fois plus basique qu'un pH de 11 et 100 fois plus basique qu'un pH de 10.Il peut être difficile de se représenter ce que signifie un pH de 0 : disons qu'il s'agirait d'une acidité absolue, du type acide sulfurique. Un pH de 4 est lui à peu près équivalent à du jus de tomates. En revanche, un pH de 14 pourrait peut être rappeler la soude caustique. Inutile de dire que la vie est impossible dans de tels milieux et que l'échelle de pH propice à l'aquariophilie est beaucoup plus réduite !
La majorité des espèces apprécient un pH neutre, légèrement alcalin ou alors légèrement acide. Certaines espèces préfèrent toutefois un pH plus acide : par exemple, les discus préfèrent une eau dont le pH est situé entre 5.0 et 7.0; alors que d'autres, comme les cichlides africains réclament un pH basique, de 7.5 à 8.5 en principe.Au delà, l'adaptabilité est un facteur à prendre en compte mais elle est variable selon l'espèce et selon l'origine des poissons : ainsi les poissons d'élevage sont nettement plus adaptables que les sauvages, dont l'acclimatation peut se révéler délicate. En outre, pour certaines espèces, un pH inadapté peut bloquer la fonction de reproduction.

Qu'est-ce que le choc osmotique ?De manière générale, les poissons étant des animaux particulièrement lents à s'adapter à des changements de milieu, il est important d'éviter de créer un choc osmotique, qui est subi par le poisson lorsque celui-ci est exposé à un changement très brutal de son environnement direct, qu'il s'agisse des températures ou du pH. Le milieu dans lequel les poissons vivent à l'état naturel est relativement constant et les changements y sont plutôt lents et progressifs : par exemple, un lac ne passera pas de 15 à 25 degrés en une poignée de secondes, ce qui laisse aux poissons tout le temps de s'adapter aux changements de températures. De même, pour les variations de pH : ce sont donc des changements brusques du pH (soit + de 0.2 par 24 heures) qui présentent le risque le plus important pour nos poissons (stress, maladies, mortalité).
Déterminer le pH adéquat pour les poissons

Dans la nature, le pH est relativement constant pour un bassin donné, et, à chaque espèce de poisson correspond une plage assez précise du pH.
Le cas des poissons d'élevage (la majorité des poissons en aquariophilie en sont issus) est particulier : en effet, ils ont souvent été acclimatés, à travers de multiples générations, à des conditions assez différentes de celles présentes dans leur habitat naturel.
Aussi,
se renseigner en magasin pour déterminer quel type d'eau est utilisée permet de se faire une meilleure idée qu'en se référant exclusivement au pH de l'eau dans laquelle vivent de lointains cousins sauvages ... Si ces paramètres sont proches ou similaires aux vôtres, l'acclimatation devrait se faire sans difficulté :-)
Il est bien-entendu de la responsabilité de tout aquariophile de s'assurer préalablement que ses paramètres conviendront à l'espèce de poissons qu'il souhaite accueillir. Si on débute tout particulièrement, il est plus sage de
déterminer la population de son bac en fonction des caractéristiques de l'eau de son robinet que d'essayer de les faire vivre dans une eau qui ne leur convient pas, ce qui évitera de se lancer a posteriori dans de "grandes manoeuvres" potentiellement risquées d'altération du pH et de la dureté de l'eau.

L'aquarium communautaire ....
... ou l'art de plaire à tout le monde. Si on souhaite créer un aquarium communautaire, il faut d'abord s'
assurer que les différentes espèces de poissons sont compatibles entre elles : plage de pH compatibles (en gros, ne pas mélanger des espèces d'eau acide avec de espèces d'eau alcaline); comportement (certaines espèces sont territoriales ou agressives ... ).
De manière générale, un pH tournant autour de la
neutralité est préféré en aquarium communautaire car il aura plus de chance de convenir à tous. Au-delà, associer les extrêmes est une erreur à éviter absolument.

Au fait, le pH, pourquoi c'est important pour les poissons ?
Les poissons étant composés essentiellement ... d'eau, il est important qu'un équilibre à peu près constant s'établisse avec le milieu extérieur. Les déséquilibres et les variations, surtout quand ils sont brutaux, sont stressants voire dangereux pour les poissons. De manière extrême, les symptômes causés par un pH très inadapté ou instable, bien que non exclusifs, sont les suivants :

- comportement nerveux et nage désordonnée;
- perte d'appétit;
- saignement éventuel des branchies s'accompagnant souvent d'une surproduction de mucus (opacité de la peau);
- tendance à sauter hors du bac;
- mort simultanée de plusieurs poissons ...

L'acidose se rencontre chez les poissons exigeant une eau basique et qui sont maintenus dans une eau acide alors qu'une alcalose peut se développer lorque le pH atteint un seuil très élevé chez des poissons ne le supportant pas.


Tester le pH de l'eau de son bac est une opération simple mais cruciale, notamment avant de déterminer la population de son bac

Valeurs et stabilité du pH
La valeur du pH et sa stabilité au cours du temps dépendent de plusieurs paramètres spécifiques à chaque aquarium. Il faut notamment prendre en compte:
- la dureté initiale de l'eau utilisée (très variable selon les régions) : une eau dure et alcaline offre une plus grande stabilité qu'une eau douce et acide;
- le décor et la filtration : l'emploi éventuel d'un décor non inerte joue un rôle important dans la chimie de l'eau. Alors que l'emploi de coraux, coquillages ou de pierres calcaires augmente progressivement la dureté de l'eau et son pH, l'ajout d'une racine de tourbière relâche des tannins qui peuvent acidifier l'eau;
- l'aquarium planté et la diffusion de CO2 : la diffusion de CO2 est certes bénéfique à la croissance des plantes mais elle acidifie l'eau. Il est indispensable de contrôler et régler précisément le taux de CO2 nécessaire aux plantes et de tester le pH et la dureté de l'eau afin d'éviter une surdose et une chute du pH;
- le peuplement et l'entretien du bac : un aquarium surpeuplé et/ou mal-entretenu a plus de chance de connaître à terme des fluctuations du pH qu'un aquarium raisonnablement peuplé et correctement maintenu;
- l'âge" du bac : avec le temps, on peut malgré tout constater une tendance à l'acidification de l'aquarium engendrée notamment par le cycle de l'azote. Des changements d'eau réguliers permettront une normalisation des paramètres en rajoutant du "pouvoir-tampon"


Stabilité du pH et pouvoir-tampon
La stabilité du pH est un facteur plus important que son adéquation exacte aux valeurs pré-requises de chaque espèce : en clair, si les poissons sont bien portants, il n'y a absolument aucune raison de chercher à modifier le pH parce que la littérature mentionnerait un pH quelque peu différent de celui de votre bac. Les poissons se seront tout simplement acclimatés. Outre que la modification du pH n'est pas toujours une opération aisée (en particulier pour l'abaisser), les inconvénients causés par une fluctuation engendrée artificiellement (par l'adjonction de produits chimiques par exemple) peuvent se révéler désastreux.
En revanche, si on observait une
instabilité soudaine du pH (typiquement en eau douce et acide) ou encore des problèmes causés par une forte inadéquation entre le pH de son bac et la fourchette du pH adaptée à l'espèce en question, un mauvais état général des poissons, des signes de stress ou des morts suspectes, il faudrait prendre rapidement des mesures adéquates.

Le rôle du pouvoir-tampon
L'eau dispose en plus ou moins grande quantité de substances minérales dissoutes constituant un pouvoir-tampon lui permettant de
résister aux changements brutaux de pH.
Mais cette réserve est d'une part variable selon les types d'eau (l'eau dure et alcaline, plus riche en carbonates, en contient beaucoup tandis que l'eau douce en possède beaucoup moins) et d'autre part elle n'est pas inépuisable.
De manière générale,
plus l'eau est dure et alcaline, plus son pouvoir-tampon sera élevé donc plus le risque de voir le pH se modifier au cours du temps sera faible voire nul.
En revanche, dans le cas d'une eau douce et acide, cette réserve étant plus réduite, il est important de s'assurer que les substances minérales participant au pouvoir-tampon, donc à la stabilité du pH de l'aquarium, ne finissent pas s'épuiser.

Pour bien se figurer en quoi consiste le pouvoir-tampon, on peut s'imaginer qu'il s'agit d'une grosse éponge capable d'absorber et de neutraliser les acides qui s'accumulent dans l'aquarium donc sans que le pH soit nullement affecté. Mais au moment où cette éponge atteint sa limite d'absorption (= pouvoir-tampon totalement épuisé), elle n'est alors plus capable de retenir les acides, ce qui a pour conséquence de faire chuter le pH.
Un des moyens les plus simples de rétablir du pouvoir-tampon est simplement d'effectuer des changements d'eau régulièrement qui vont permettre de renouveler les substances minérales qui participent au pouvoir-tampon.


Quel est le lien entre le pH et la dureté de l'eau ?
Nous avons déjà évoqué le rôle des différents minéraux qui participent au "pouvoir-tampon" et qui permettent de limiter les variations du pH.
Pour bien évaluer ce lien, il faudra nous pencher sur la différence entre dureté générale ou totale et dureté carbonatée temporaire

PH et dureté dans l'aquarium
Rappel : le pH mesure si une solution donnée est acide, neutre ou alcaline. Il est mesuré sur une échelle de 1 à 14, la valeur de 7 étant neutre. Dans le cas d'une eau avec un pH inférieur à 7, elle est dite acide. Mais une autre eau avec un pH supérieur à 7 est dite alcaline ou basique.Le pH de l'eau du robinet peut varier de manière importante en fonction de la région dans laquelle on vit. En outre, d'un aquarium à l'autre, en fonction de nombreux paramètres (nombre de poissons, bac planté avec injection de CO2, décor non inerte, filtration sur tourbe ...), des différences importantes existent également. Ces différences s'expliquent par l'action de deux molécules dissoutes dans l'eau :
- les acides : rendent une solution plus acide
- les bases (ou alcali) : rendent une solution plus basique (alcaline).
Lorsque des bases sont ajoutées, l'eau a le pouvoir de "résister" dans une certaine mesure aux variations de pH : on parle de
pouvoir tampon. Celui-ci est variable d'une eau à une autre mais son action reste déterminante car il absorbe et neutralise les variations potentielles du pH.

Qu'est-ce que la dureté ?
De manière générale, lorsqu'une eau est très riche en minéraux, on parle d'eau
dure (GH élevé); lorsqu'elle est pauvre en minéraux, elle est alors dite douce (GH réduit).Les poissons n'ont pas les mêmes exigences en matière de pH et de GH : certaines espèces préfèrent une eau acide et douce (ex : néons, discus ...) alors que d'autres demandent une eau alcaline et dure (ex : platy, molly, guppy ...).La grande majorité des espèces se contente cependant d'une eau légèrement ou modérément dure.

Pouvoir Tampon et dureté carbonatée
Le pouvoir tampon est étroitement dépendant de la dureté carbonatée de l'eau (ou KH), c'est à dire sa teneur en carbonates et bicarbonates : plus la dureté carbonatée de l'eau est élevée, plus le pouvoir tampon est puissant et plus grande sera la résistance aux changements de pH.D'un point de vue pratique, le côté positif est ici évident : un bon pouvoir tampon a l'avantage de limiter fortement les variations potentiellement dangereuses du pH qui pourraient intervenir dans l'aquarium (le gain est la stabilité). En revanche, le côté négatif apparaîtrait immédiatement dans l'hypothèse où on souhaiterait modifier durablement -pour une raison x ou y -le pH de ce même bac : on serait alors confronté à une très forte résistance au changement en raison de ce fort pouvoir tampon.

Quelle différence entre dureté générale ou totale (GH) et dureté carbonatée temporaire (KH)?
La dureté générale (GH) reflète la quantité totale de minéraux dissous dans l'eau : il existe une infinie variété de minéraux - parmi lesquels le calcium, le magnésium, les carbonates, le potassium, le sodium - lesquels jouent un rôle dans la dureté générale et permanente de l'eau (GH).
La dureté carbonatée temporaire (KH) exprime uniquement la concentration de carbonates et bicarbonates de calcium et de magnésium, lesquels sont essentiels puisqu'ils agissent (temporairement donc) en tant que pouvoir tampon permettant comme on l'a vu de freiner les variations brutales et dangereuses du pH. Notons que le KH étant partie de l'ensemble défini sous le terme de "dureté générale", sa valeur est nécessairement inférieure à celle du GH. C'est la dureté carbonatée temporaire qui nous intéresse ici : maintenir une dureté carbonatée temporaire adéquate garantit contre les chutes brutale du pH.

Tester = sécurité
De manière générale, dans le cas d'une eau douce et acide,
il faut régulièrement s'assurer de ne pas entrer dans une zone dangereuse où le pouvoir tampon se serait tari au fil du temps, ce qui autoriserait le pH de varier dangereusement. Par exemple, un KH inférieur à 3 représenterait un danger réel faute de posséder un moyen fiable de contrôle du pH et de la dureté. On recommande généralement de conserver un KH égal ou supérieur à 5 afin de conserver un pH stable dans le temps.

C:\Documents and Settings\Ronald\Mes documents\Mon Site Web\Documentation\Images\test_durete.jpg
Error File Open Error

Test facile d'emploi du GH et du KH

Comment déterminer si mon eau du robinet est dure ou douce ?On peut l'estimer grossièrement grâce à ces quelques trucs : -une eau dure laisse des traces de calcaire dans les équipements ménagers (bouilloires, cafetières ...), dans l'évier et parfois même sur les verres.-une eau dure ne fait pas beaucoup mousser le savon, contrairement une eau douce.-aussi, on est aussi souvent obligé d'utiliser plus de lessive dans sa machine à laver si l'eau est dure (les fabricants de lessive indiquent d'ailleurs souvent la quantité de lessive nécessaire à un lavage en fonction de la dureté de l'eau).
Il existe plusieurs unités pour mesurer
la dureté totale ou permanente. Les deux principales sont : -le degré allemand (c'est celui que nous avons utilisé dans l'article car c'est désormais le plus couramment utilisé) : °GH. -le degré français (titre hydrotimétrique) : °TH.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Conversions : °GH = 1,79°TH (1 degré allemand GH équivaut à 1,79 degrés français °TH) ou 17,9 mg/litre1°TH = 0,56°GH (1 degré français °TH équivaut 0,56 degrés allemands °GH).
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

L'abréviation TAC en français signifie "titre alcali métrique complet" et correspond à la dureté carbonatée temporaire
, qui est plus souvent exprimée par son équivalent allemand, le KH.
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
Conversions :
TAC français = 0,56 °KH
1°KH = 1,79°TAC
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Classification de l'eau en fonction de la dureté totale
......................................°TH français.°GH allemand....Description et exemples

Eau très douce .................0 - 5....................0 - 2,8...................Eau de pluie, distillée ou osmosée, Mont Roucous ou Volvic
Eau douce.........................6 - 10..................3 - 5,6...................Vosges, Bretagne, Amazonie, Valvert
Eau moyennement dure.11 - 15...............6,1 - 8,4...................Régions peu calcaires (Landes) - Certains courants d'eau asiatique
Eau dure..........................16 - 30...............8,9 - 16,8.................Plupart de nos régions : Ile de France,Normandie,Evian,Gr Lacs africains.
Eau très dure...................30 - 60..............6,8 - 33,6..................Déconseillée pour un usage en aquariophilie

Page d'accueil | Le lac Malawi | Les Espèces | Mes Aquariums | Mes Poissons | Recomandations | Mes reproductions | Liens | Me Contacter | Plan du site


v 1.1.6 Powered by WebSiteX5

Retourner au contenu | Retourner au menu