La Compagnie Chéri-Chéri


Myriem Akheddiou, Gwen Berrou, Jasmina Douieb, Othmane Moumen, Quentin Marteau, Thibaut Nève


La Compagnie Chéri-Chéri, ce fut d’abord « Bal-Trap », créé avec de jolis bouts de ficelles à la Soupape en 2003 et repris maintes fois pendant 2 ans puis en 2004, en partenariat avec l’Echevinat de la culture de la Ville de Bruxelles, la compagnie s’attaquait à « Yvonne princesse de Bourgogne » de Witold Gombrowicz. Elle recevait pour ces travaux trois nominations aux prix du Théâtre et de multiples reprises au sein d’institutions telles le Théâtre des Martyrs, le Théâtre Jean Vilar ou bien encore le festival de théâtre de Spa.

Au-delà de ce parcours, une envie commune rassemble ses membres 1 : se faire plaisir et faire plaisir à des spectateurs, en leur proposant un vrai théâtre populaire, divertissant et grinçant.

Pour un plein air ambitieux :
Pour notre troisième projet, nous désirions pousser plus avant le sillon entamé avec la Ville de Bruxelles : faire venir les Bruxellois vers un répertoire pointu, rendu accessible via une approche ludique.

Eté et théâtre riment selon nous davantage avec communion de spectateurs et découverte qu’avec grand spectacle de plein air. Nous ne visons pas une approche à grands moyens petits effets, mais l’inverse : amener les gens à faire fonctionner leur imaginaire et leur esprit critique.

Après la Pologne, l’Espagne :
Gombrowicz avec cette citation : « Le monde est devenu mortellement, absurdement sérieux » nous ouvrait tout naturellement la voie vers Arrabal. Ainsi, après la Pologne et Gombrowicz, nous abordons Arrabal, sa pensée résistante sous Franco et son étonnante modernité théâtrale où propos et divertissement s’encanaillent l’un l’autre.

RETOUR