LE CONCEPT D'AUTONOMIE

 

L'analyse que l'autonomie peut se représenter selon deux pôles : l’environnement (dont les autres font partie) et soi-même. (voir schéma 1)

La méconnaissance de l’un et de l’autre pôle est donc le premier piège à déjouer pour qui se veut autonome. Dans le contexte de la formation cela signifie se connaître soi-même et avoir des éléments d’information sur les autres intervenants dans l’apprentissage ainsi que sur les contraintes et ressources de l’environnement.

Pour définir l’autonomie, les enseignants évoquent plus facilement ce qu’elle n’est pas à leurs yeux :

« L'autonomie n'est ni l'individualisme, ni l'indépendance, ni la dépendance.

L'autonomie n'est ni le désordre, ni la liberté,ni la contrainte.

L'autonomie n'est ni l'indifférence, ni le pouvoir absolu, ni l'absence d'identité. » (PÔLET-MASSET, 1993)

Représentée selon 3 axes (voir schéma 1) par rapport auxquels il est nécessaire de se situer, nous pouvons identifier l’autonomie comme relevant du lien à autrui, du territoire à gérer et de la répartition des pouvoirs de chacun.

   

 

 

Etre autonome implique une relation interdépendante à autrui : ni dépendance ni indépendance totale (1er axe) . La connaissance du territoire temporel et spatial (2ème axe) permet à chacun d’établir les limites et les règles d’interaction et de collaboration harmonieuse. Enfin, il sera nécessaire de spécifier les zones de pouvoir respectives et propres au statut et à la fonction de chacun (3ème axe).

Dans la relation formateur apprenant, comme dans toute relation, chacun a intérêt à affirmer son identité et à la faire reconnaître. Le pas initial consiste donc à se connaître soi-même. Dans le contexte d’un apprentissage, la spécification du mode d’appréhension de la réalité et de la gestion des informations qu’elle renferme est indispensable à la tâche du formateur et de l’apprenant. Le profil d’apprentissage est un des outils précieux à cette collaboration lorsqu’il est utilisé comme ressource par chacun des partenaires. Il y a d’autres outils : les canaux de communication constituent eux aussi de précieux atouts dans la même perspective.

 

RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL DU SITE WWW.PSY.INFO

© AEP PSY & COACHING - www.psy.info - www.psychotherapeute.be - at@psy.info - 0495/54.63.32