- Coaching
- Training
 

Newsletter 3

s'inscrire à notre Newsletter

<<< Retour <<<

7. Coaching et adultes HP (haut potentiel).
8. Coacher ses enfants
9. Coaching et tabac.
21.Try first to understand.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le complexe d'imposture

Lors d'un coaching, s'il n'est pas trop difficile d'identifier une personne en manque d'estime de soi en décodant ses stratégies performantes pour ne pas réussir, parce qu'elle n'a pas réussi, il est parfois plus difficile de mettre le doigt sur le coaché souffrant du complexe d'imposture !

Mais qui est cet individu?

C'est une personne qui réussit la plupart des choses, petits ou grands projets, avec brio !

Alors où est le problème ? Direz-vous !

Profil du complexé d'imposture :

  • bons diplômes
  • QI élevés
  • des compétences
  • la reconnaissance de leurs supérieurs
  • l'aptitude à atteindre une bonne position sociale
  •   ...

Et alors ?

Alors , ils sont obsédés par la peur de ne pouvoir pérenniser leurs succès, de réitérer leurs performances par la croyance qu'ils ne sont pas aussi compétents, intelligents et brillants qu'ils en donnent l'impression et/ou ils ne peuvent accepter les compliments faute d'être vaniteux, d'atteindre de grandes victoires sans se sentir coupables ...

Ils disent :

  • j'ai eu de la chance
  • mon père connaissait le patron
  • j'ai tellement fait de choses pour eux qu'ils ne pouvaient pas faire autrement
  • le meilleur pour ce poste a du faire faux bond
  • ils n'avaient personne d'autre sous la main ...

Ils ont souvent besoin d'être exceptionnels, le Premier, le Différent qui réussit, ils ont le souci de la perfection, ils ont peur de l'échec et aussi de la réussite ...

La source du complexe ?

Elle peut être diverse, toutefois on peut constater des schémas récurrents :

  • dichotomie entre les messages familiaux et ceux émanant de l'extérieur d'où perte de sens 
  • messages émettant des obligations : « sois intelligent, soit le premier »
  • absence de considération
  • loyauté familiale : « ça n'est pas bien de faire mieux que ses parents mais/et/ou je ne peux pas les décevoir »
  • etc.

Conséquences :

Ce sont de grands anxieux, ils sont inquiets, ils ont peur de rater, et en même temps de réussir même s'ils le souhaitent ardemment, d'être « débusqués » surtout que leurs patrons leur font souvent confiance ... et ils manquent justement de confiance en eux, ont parfois des symptômes physiques pouvant aller jusqu'à la dépression ...

Quand ils ont réussi facilement, c'est que n'importe qui pouvait le faire à leur place !

Et nous coachs, que pouvons-nous faire pour eux ?

En premier lieu, il est fondamental de faire prendre conscience à la personne qu'elle manifeste ce complexe d'imposture. Sans prise de conscience, aucun changement ne peut naître !

Décoder avec elle son cycle d'imposture :

  • Quelle opportunité a-t-elle eu à saisir, laquelle ?
  • Quand et comment l'a-t-elle acceptée ?
  • Quel était son (ses) état (s) interne (s) à ce moment ?
  • Quand l'inquiétude est apparue ?
  • Quand et comment la peur s'est-elle installée ?
  • Quand et comment a-t-elle généré l'immobilisme ?
  • Qu'a-t-elle fait pour se mettre au travail de manière acharnée ?
  • Qu'est-ce qui fait que ce fut une réussite ?
  • Quels éloges ont été faits et comment les a-t-elle pris ?
  • Qu'a-t-elle ressenti après ?
  • Quand a-t-elle ressaisi un nouveau projet ?

Puis recadrer chaque étape si nécessaire pour briser le cycle en intervenant en fonction des points dysfonctionnant dans cette stratégie d'imposture comme pour toute autre problèmatique que vous pourriez rencontrer au cours d'un coaching.

Enfin, ayez toujours de la patience : ils ont le plus souvent envie de changer !!!

Voilà pour ce qui est du complexe d'imposture déjà établi. Pour prévenir de ce complexe, naissant la plupart du temps dans l'enfance, vous pourrez vous reporter à un prochain article où il sera question des conditions pour faire de votre enfant un champion ... de la vie !

(cf « Le complexe d'imposture » de Pauline Rose Clance).

Brigitte Sobkowiak-Penot.

--------------------------------------------------------

Vous souhaitez en savoir plus, contactez Daniëlle De Wilde (0495 66 07 00).

Contactez Daniëlle De Wilde
Past Vice présidente coachfederation ICFB
 
Responsable de l'école de coaching du BAO Group
Elan Vital Mentoring & Coaching
Directrice www.coachingways.nl - www.elanvital.be
+32 (0) 495 66 07 00 - d.dewilde@baogroup.be

 

Coaching Ways est un programme certifiant de formation de coachs développé par le Groupe BAO http://www.baogroup.be (anciennement Art & Go) en association avec Elan Vital sprl et Momento Vof depuis 2006

Email: elanvital@telenet.be * Tel : ++32(0)495660700

Ondernemingsnr. 0456923563