Baudelaire
Charles Baudelaire
(1821-1867)
Portrait par Deroy (1843)

L' ALBATROS

Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage,
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

A peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d'eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !
Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid !
L'un agace son bec avec un brûle-gueule,
L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volait !

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.


Albatros

DE ALBATROS

Vaak vangen de leden der bemanning op de boten
grote albatrossen en verdrijven zo de tijd,
met deze lome lusteloze reisgenoten,
die 't zeilschip volgen dat over zilte diepten glijdt.

Nadat hij op het dek geland is en gevangen,
laat deze vorst van het azuur, beschaamd en plomp
zijn blanke reuzevleugels deerniswekkend hangen,
als werkeloze riemen, slepend langs de romp.

Deze trotse trekvogel werkte zich stom in nesten!
Wat is hij lelijk en lomp die eens zo sierlijk was!
De een gebruikt een bekschroeier om te pesten,
de andere aapt de gebrekkige na met manke pas!

De dichter lijkt op die prins der wolkenvelden,
die elke schutter tart en rijdt op de orkaan;
Verbannen op de grond waar ze kwellen en schelden,
kan hij met reuzevleugels amper gaan of staan.


© Vertaling in het Nederlands van Lepus

Charles Baudelaire   (1821-1867)





Baudelaire - La chevelure


Baudelaire - Tableaux parisiens


Baudelaire - J'aime le souvenir


Baudelaire - Femmes damnées


Baudelaire - Le goût du néant


Baudelaire - Le serpent qui danse


Baudelaire - Chant d'automne


Baudelaire - Ma maîtresse


Baudelaire - Enivrez-vous


Baudelaire - Les Chats


Baudelaire - Le cygne


Baudelaire - Ma Maïtresse


Baudelaire - A celle qui est trop gaie


Baudelaire - Les Bijoux


Baudelaire - Bénédiction


Baudelaire - L'horloge & La pipe


Baudelaire - Tristesse de la lune


Baudelaire - Madrigal triste


Baudelaire - L'Irréparable


Baudelaire - L'homme et la mer


Baudelaire - Les phares


Baudelaire - La belle Dorothée


Baudelaire - Au lecteur; Le vin; etc.


Baudelaire - Florilège en Français


Baudelaire - In English


Baudelaire - In het Nederlands



Homepage


Pageviews since 21-03-2002 

© Gaston D'Haese; 24-01-2004.
Dernière mise à jour/Laatste wijziging: 27-01-2016.