Baudelaire

Charles Baudelaire
(1821-1867)
Portrait par Deroy (1843)

Enivrez - Vous


Enivrez - Vous
Il faut être toujours ivre.
Tout est là:
c'est l'unique question.
Pour ne pas sentir
l'horrible fardeau du Temps
qui brise vos épaules
et vous penche vers la terre,
il faut vous enivrer sans trêve.
Mais de quoi?
De vin, de poésie, ou de vertu, à votre guise.
Mais enivrez-vous.
Et si quelquefois,
sur les marches d'un palais,
sur l'herbe verte d'un fossé,
dans la solitude morne de votre chambre,
vous vous réveillez,
l'ivresse déjà diminuée ou disparue,
demandez au vent,
à la vague,
à l'étoile,
à l'oiseau,
à l'horloge,
à tout ce qui fuit,
à tout ce qui gémit,
à tout ce qui roule,
à tout ce qui chante,
à tout ce qui parle,
demandez quelle heure il est;
et le vent,
la vague,
l'étoile,
l'oiseau,
l'horloge,
vous répondront:
"Il est l'heure de s'enivrer!
Pour n'être pas les esclaves martyrisés du Temps,
enivrez-vous;
enivrez-vous sans cesse!
De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise."



Charles Baudelaire  (1821-1867)



Baudelaire - Florilège


Baudelaire - La chevelure


Baudelaire - Tableaux parisiens


Baudelaire - J'aime le souvenir


Baudelaire - Femmes damnées


Baudelaire - Le goût du néant


Baudelaire - Le serpent qui danse


Baudelaire - Chant d'automne


Baudelaire - Ma maîtresse


Baudelaire - L'Albatros


Baudelaire - Les Chats


Baudelaire - Le cygne


Baudelaire - A celle qui est trop gaie


Baudelaire - Les Bijoux


Baudelaire - Bénédiction


Baudelaire - L'horloge & La pipe


Baudelaire - Tristesse de la lune


Baudelaire - Madrigal triste


Baudelaire - L'Irréparable


Baudelaire - L'homme et la mer


Baudelaire - Les phares


Baudelaire - La belle Dorothée


Baudelaire - Au lecteur; Le vin; etc.


Baudelaire - Florilège en Français


Baudelaire - In English


Baudelaire - In het Nederlands


Club des Poètes


Club des Poétesses


Dead Poets Society



Homepage


Pageviews since 21-03-2002 

© Gaston D'Haese; 24-01-2004.
Dernière mise à jour: 02-06-2016.