Le Châtaignier d'Hougoumont

NL - EN
Accueil

Un destin...

Le châtaignier (Castanea sativa) d'Hougoumont est un arbre exceptionnel, témoin d'évènements qui ont marqué l'Histoire, le 18 juin 1815 lors de la célèbre Bataille de Waterloo.

  Le Châtaignier d'Hougoummont

Le château-ferme d'Hougoumont fut alors toute la journée le théâtre de combats sans merci entre la garnison britannique qui défendait les lieux et les troupes françaises qui tenaient à s'en emparer. Le châtaignier est en fait l'unique rescapé d'un petit bois qui se dressait au sud de la ferme. Ce bois était séparé de la ferme par une prairie d'une trentaine de mètres de large. Le châtaignier se trouvait en lisière nord du bois, face à cet espace, à portée de mousquet des murailles d'Hougoumont. Venant du sud, les troupes françaises commandées par Jérôme Bonaparte (frère de Napoléon) durent traverser ce bois pour attaquer la ferme. Quand les soldats débouchaient du bois, ils devaient traverser la prairie en direction des murs de la ferme, exposés aux tirs britanniques.

L'attaque d'Hougoumont Hougoumont aujourd'hui
Vue de la bataille

De par sa position, le châtaignier était donc en première ligne. De ce fait, il essuya de nombreux tirs de mousquets, dont les balles sont aujourd'hui logées dans son tronc. Deux autres châtaigniers morts depuis plus de vingt ans se dressent encore à ses côtés, formant une ligne à la fois pathétique et monumentale. Les troncs des deux arbres morts et désormais nus sont également criblés de balle. Les trous y sont bien visibles.  Notre survivant a par contre recouvert les siens de son écorce. Chaque printemps, il reprend vie, défiant le temps et les intempéries, désormais seul survivant de la Bataille de Waterloo.

Le châtaignier donne des fruits chaque année.

Une grande partie des arbres du bois d'Hougoumont, plus éloignés de la ferme, furent victime des tirs défensifs de l'artillerie. Les troncs volant en éclat blessèrent de nombreux assaillants français tentant de s'approcher de la ferme. Ce qui restait du bois après la bataille fut progressivement nettoyé ou abattu. A sa place, une vaste étendue agricole occupe désormais le terrain, laissant nos trois sentinelles dominer majestueusement le paysage.

Vue aérienne d'Hougoumont

Dans le cadre du concours belge de l'Arbre de l'Année 2015, l'ensemble arboré des Châtaigniers d'Hougoumont s'est vu décerné le titre d'Arbres Européens de la Paix et de la Mémoire. Suivez-nous sur facebook! Suivez-nous sur facebook!

Accueil Un enjeu Un futur