Association pour la Promotion des Animaux de Basse-cour Belges


Association

Grandes volailles

Volailles naines

Canards et oies

Dindons

Activités

Petites annonces

Info utile

Liens

Grandes volailles

|Ardennaise |Combattant de Bruges |Coucou des Flandres |Fauve de Hesbaye |Pondeuse de Zingem
|Brabançonne |Combattant de Liège |Coucou d'Izegem |Herve |Poule de la vallée de la Zwalm
|Braekel |Combattant de Tirlemont |Famennoise |Malines |Poule de Zottegem

Poule de la vallée de la Zwalm

Poules de la vallée de la Zwalm

 

Origine : M. Frans Okerman de Brakel en Flandres Occidental, éleveur de Braekels et connaisseur de la génétique de volailles, décidait de répéter un expérimente des années trente et d’ainsi créer une nouvelle race autosexable (autosexable veut dire qu’on peut déterminer le sexe des poussins par la couleur de leur duvet). La base étaient des croisements entre des poules de la Braekel dorée et un coq Coucou de Flandres et un coq Coucou allemand. En 1998 on commençait avec la procédure pour obtenir la reconnaissance et en 2002 la reconnaissance est devenue définitive. A ce moment alors la Poule de la Vallée de la Zwalm est la race belge la plus jeune.

Caractéristiques : Les Poules de la vallée de la Zwalm sont des bonnes pondeuses qui pondent des œufs à coquille blanche à crème d’environ 65 grams. Parce qu’elles sont très capables de voler, il faut les mettre dans un promenoir assez grand avec une clôture assez haute, sinon elles vont s’échapper.

Aspect général : Ressemble fortement la Braekel dorée. Le corps est rectangulaire avec une poitrine profonde et l’abdomen bien développé. La queue est semi-ouverte chez les deux sexes. Un coq adulte pèse environ 2,5 kg et une poule 2 kg. La crête de la poule doit être grande et tombante sur un côté. La crête du coq est grande et droite. La pigmentation caractéristique de la Braekel manque. Les yeux sont rouge orangé et les pattes sont blanc rosâtre.

Variétés : Une seule variété, ‘coucou crayonné doré’. Cette variété est très complexe et combine le dessin barré de la Braekel dorée avec le dessin coucou.

Situation : Très rare. Vu que la Poule de la vallée de la Zwalm ne vient d’être reconnue, il est normal qu’il n’y a que deux éleveurs en Flandres. Personne ne peut prévoir si cette nouvelle variante de la Braekel va mener une vie aussi marginal que par exemple la Pondeuse de Zingem. De toute façon l’apparence de cette race diffère plus de la Braekel que celle de la Pondeuse de Zingem ce qui va sans doute être un avantage.