Association pour la Promotion des Animaux de Basse-cour Belges


Association

Grandes volailles

Volailles naines

Canards et oies

Dindons

Activités

Petites annonces

Info utile

Liens

Grandes volailles

|Ardennaise |Combattant de Bruges |Coucou des Flandres |Fauve de Hesbaye |Pondeuse de Zingem
|Brabançonne |Combattant de Liège |Coucou d'Izegem |Herve |Poule de la vallée de la Zwalm
|Braekel |Combattant de Tirlemont |Famennoise |Malines |Poule de Zottegem

Pondeuse de Zingem

Couple de pondeuses de Zingem

 

Origine : M. Dion Delaporte de Zingem voulait créer une poule avec la même beauté que la Braekel dorée mais qui pondérait des oeufs à coquille brune. Il commençait aux années septante avec des croisements entre des Braekels dorées et des Rode Islands Reds. En 1985 la pondeuse de Zingem était officiellement acceptée comme nouveau race belge.

Caractéristiques : La Pondeuse de Zingem est une poule de pays très fière qui est très bien adapté au climat belge. La ponte est très bien pour une ‘race de sport’. Les œufs ont une coquille brune et pèsent environ 65 grams. La poule couve rarement. Parce que les Pondeuses de Zingem sont très capables de voler, il faut les mettre dans un promenoir assez grand avec une clôture assez haute, sinon elles vont s’échapper.

Aspect général : Ressemble fortement la Braekel. Cela veut dire que le corps est rectangulaire avec une poitrine profonde et l’abdomen bien développé. La queue est semi-ouverte chez les deux sexes. Un coq adulte pèse environ 2,5 kg et une poule 2 kg. La crête du coq est grande et droite et celle de la poule aussi par opposition à celle de la poule Braekel. Les oreillons sont blancs mais ont souvent un reflet bleuâtre. Les pattes sont bleu ardoisé.

Variétés : Une seule variété, la dorée. La poule ressemble beaucoup la poule Braekel mais la couleur de fond est plus rouge brunâtre. Le coq est presque entièrement rouge brunâtre avec la queue noirâtre et un peu de dessin barré sur les flancs et l’abdomen. Sa poitrine n’est pas barrée.

Situation : Menacée. Il ne reste qu’environ cinq éleveurs en Flandres. Inconnue dans autres pays.