l'amicale éditions   commander biographie   liens   contact
  news  
œuvres complètes fac similé hors série autres

FAC SIMILE



Les Ombres de la Mer et autres récits de ‘Ons Land’ - 1
Le Bureau des Monstres et autres récits de ‘Ons Land’ - 2

Voici, enfin réunis, l'ensemble des contes et reportages parus dans l'hebdo "Ons Land" à partir de 1928. Pour la toute première fois John Flanders assure ici la relève de Jean Ray, renié par le monde éditorial et le lectorat. La nostalgie et les cicatrices de l'expérience carcérale laissent progressivement la place à l'aventure libératrice, confirmant la renaissance d'un auteur qui, à 42 ans, poursuit inlassablement l'édification d'un monument littéraire prodigieux.

(FR, 19 x 27 cm, 1 = 205 p., 2 = 216 p. - 2 volumes: € 36,00)



Contes Golfiques

Jean Ray avait commencé sa collaboration à la revue Golf dès décembre 1952 et y avait en-suite proposé régulièrement une nouvelle par mois, les doublant d'articles sur le golf, que cela soit dans cette même revue, dans Averbode's Weekblad et Het Weekblad ou Samedi.?Il s'agissait pour Jean Ray d'un formidable défi à relever, d'un exercice de style susceptible de donner unité à un recueil pressenti : affirmer dès 1954 que le golf prend l'épithète de " noir ", c'est bien appliquer son jeu sur les différences intra-canoniques dans un univers anglo-saxon. C'est bien une formidable gageure que de s'en-fermer dans un système aux doubles codes (le golf… et le fantastique). Et c'est une formidable réussite que de faire resurgir dans cet espace codifié son univers, que ce soit les balles hantées, l'univers intercalaire, les " nouveaux " fantômes, la Mort, les vampires psychiques ou le retour des divinités, cela en montrant les référents - Wodehouse, Somer-set Maugham, Phil Oppenheim - et s'en dissociant. Les circonstances peu propices firent toutefois que ce projet dut être abandonné. Ceci fait que Les Contes noirs du golf publiés par Marabout apparaissent décevants à différents niveaux. Dès lors, il apparaissait nécessaire de revenir aux textes et au vœu initial de Raymond De Kremer, et proposer, enfin, les véritables " contes noirs " de Golf…

Contes Golfiques (FR, 19 x 27 cm, 224 p, €-18,00)

Tintin - Kuifje

Dino Attanasio, Fred Funcken, François Craenhals, Evany, Etienne Le Rallic, Paul Cuvelier, Albert Weinberg ou Raymond Reding…
Pour tout amateur tant soit peu éclairé, ces noms renvoient à l'Ecole belge de bande dessinée en général, à l'aventure éditoriale Tintin en particulier. Ces noms ne renvoient pas obligatoirement à Jean Ray / John Flanders… Et pourtant ! On retrouve la signature John Flanders en bas de 40 récits (dont 33 sont inédits) dans l'illustré Tintin et de 46 récits dans Kuifje, son équivalent de langue néerlandaise. Et au niveau de la signature des illustrateurs… on retrouve les noms précédemment cités ! C'est dire la qualité de l'ensemble : les récits d'aventures et les étranges " contes de la solitude " de John Flanders sont superbement rehaussés par des illustrations en parfaite adéquation avec l'esprit des histoires. Il apparaît par conséquent nécessaire de réévaluer la place de John Flanders dans cette entreprise éditoriale qu'on croyait suffisamment étudiée. Le recueil ici proposé reprend l'intégralité de ces différentes rencontres, entre la politique éditoriale de Tintin et l'optique des récits de John Flanders, entre les deux versions - française et néerlandaise - de l'illustré, entre les textes et les images…

édition tout en couleurs > Tintin - Kuifje (19 x 27 cm, 174 p, €-56,00)