Joos de Rijcke - Jodoco Rique (1498 - 1578)

Ce projet a été couronné du " Prix du Ministre flamand de l'Enseignement et de la Formation " dans le cadre du Digikids Award 2000, catégorie Enseignement Général.

En 1998, il y avait 500 ans que Joos de Rijcke fut né à Malines.
En Equateur, il est un héros national sous son nom espagnol, Jodoco Rique ; dans son propre pays, c'est un inconnu illustre. Il arriva en missionnaire franciscain à Quito, précisément un an après la conquête de la ville par les conquistadores espagnols. A partir d'ici, il écrivit à sa famille, début 1536, la première et plus ancienne relation de voyage conservée en néerlandais sur Tawantinsuyu, l'Etat des Incas.

Dans l'histoire de la conquête de l'Amérique précolombienne, il est, à juste titre, célèbre, tout comme ces autres " apôtres des indiens " : son compatriote Pedro de Gante (Pierre de Gand), Bernardino de Sahagun, tous les deux franciscains aussi, et le dominicain Bartolomé de Las Casas.

Dans la mémoire collective des Equatoriens, il continuera à vivre comme l'homme qui importa pour la première fois du blé au Nouveau Monde, qui introduisit de nouvelles méthodes agricoles et qui prit fait et cause pour les droits de la population indigène.

En juillet 2000 une plaque commémorative à la mémoire de Joos de Rijcke fut inaugurée à Gand. Cette plaque sera placée à côté de celle de son frère Pedro de Gante. 

Seule la [version néerlandophone du site web] est complètement mise au point.