Ligne du temps :

1949 : John Von Neumann présente les fondements théoriques des logiciels autocopiés.

1960 : Un groupe de jeunes ingénieurs des laboratoires Bell met au point un jeu informatique du nom de Core war : on installe dans la mémoire vive d'un ordinateur deux programmes chargés de se retrouver. Le gagnant doit détruire l'autre en s’autocopiant dans ses fichiers.

1984 : Le magazine Scientific American pressente un guide pour fabriquer ses propres virus.

1986 : Les frères Alvi, deux Pakistanais, fournissent à des touristes des copies de logiciels pirates infectés du virus Brain. Ce serait le premier virus clairement identifié et connu. Il a causé de sérieux dégâts sur les campus américains.

1988 : Peace/Mac affiche son message de paix universelle sur les écrans de possesseurs de Macintosh II.

1988 Robent Morris est arrêté pour fraude informatique. Cet étudiant vient de causer 15 millions de dollars de dommage sur Internet à cause de son virus.

1989 : Datacrime : trois virus font trembler les Pays-Bas et la France. La police néerlandaise propose alors un ensemble de programmes informatiques à bas prix pour lutter contre ces virus. C'est à cette époque que la France prend réellement conscience de l'existence des virus.

1991 : Diffusé par une disquette vendue dans la revue Soft et Micro, le virus Frodo/4096 arrive en France. Le Clusif (Club de la sécurité des systèmes d’information français) propose sur son serveur une procédure de détection et de décontamination pour lutter contre Frodo. Le serveur enregistre 8 000 connexions.

1992 : Le virus Michelangelo plonge la planète dans l’effroi. Ses effets restent pourtant limités : 200 000 machines, au lieu des 5 à 15 millions annoncés.

1998 : D'après les chiffres publiés par Dr Salomon's, éditeur d'antivirus, on recensait 17 745 virus différents en 1998, contre 18 en 1989.

Source : Olivier Zilbertin ; « Comment lutter contre les virus » ; in Le Monde interactif ; Mercredi 10 mars 1999

Précédente - Retour - Suivante


*** Visitez notre Sponsor ! ***
Membre de ClickFR, Reseau francophone Paie-Par-Click