BELGIUM'S BIGGEST OLD BIKE JUMBLE

Home | Retro Wieze | Retro Leuven | Nouvelles | Exposants | Contact

 

   

Kreidler enfin en point de mire à Moto Retro Wieze
(juni 2009)

 

Les 19 & 20 septembre, de 09h30 à 17h

Kreidler était vraiment le "Primus inter pares" parmi les autres motos 50 cc dans les années '50,'60 et '70. Certainement pas pour son look, mais bien pour sa fiabilité et qualité allemande. Ces motos fabriquées à Stuttgart, dans les usines Kreidler-Werke GmbH étaient si rapides qu'aucune autre moto pouvait les suivre sur la route.
Et du moment que l'importateur néerlandais Van Veen, développa ses propres modèles de course 50cc, le succès de la marque  Kreidler se propage sur les circuits internationaux. Kreidler possède toujours le record de piste sur le circuit de Spa-Francorchamps dans la classe des 50cc.

En 2009 on parle toujours de Kreidler dans le temps présent. Et ceci grâce à l'hollandais John Bos qui acheta les biens de l'usine de Kreidler, et commença ainsi une usine de production, d'abord en Hollande et ensuite au Portugal. Mais il y a aussi les amateurs qui se sont réunis dans des clubs comme Baka, la branche anversoise du monde actuel Kreidler.

Frontman Tom Magnus et les autres membres du Baka! club organisent les 19 et 20 septembre une rétrospective de la marque Kreidler à Moto Retro Wieze. Et les exposants mettront sur leurs stands des motos, pièces, accessoires de Kreidler venant de leurs stocks. Et il était quand-même grand temps, diraient les amateurs de Kreidler...

Kreidler en bref

En 1950 Alfred, le fils de Anton Kreidler, un fabricant de câble à Stutgart, décida de s'occuper à plein temps à la construction d'une motocyclette à deux temps. Jusqu'a ce moment il travailla à des motos de 350cc dans ses moments libres.
 

En 1951, la première motocyclette Kreidler 2,2 cv est présentée au Salon de Genève.

 Gunther Markert fait le tour du monde sur sa Kreidler R50. La presse parle de Kreidler dans tous les pays où il passe.

 A partir de 1953, les conducteurs en Allemagne n'ont plus besoin d'un permis de conduire pour les motocyclettes qui pèsent moins de 33 kilos. Kreidler lance son Junior, la motocyclette J50. Le tube du châssis principal sert de réservoir à essence. Le modèle J51 model de 1955 est équipé d'un réservoir à part entre le volant et la selle et son contenu augmente de 3 à 6 litres.

 Le modèle J 51 R (Roller) de 1956 est équipé d'un écran pour protéger les genoux comme sur les scooters. Cette même année le modèle K52 Amazone avec un look plus moderne, fait son apparition sur le marché. Le moteur avec son cilinder couché est d'une ébauche tout à fait nouvelle. Le modèle Amazone sera le précurseur du modèle le plus connu, la Kreidler Florett.

 Le modèle Florett de 1956 est pourvu d'un moteur 3 cv à 3 vitesses. Mais le modèle standard est également équipé d'amortissuers hydrauliques, un compteur de vitesse, un antivol, une selle pour deux personnes (buddy-seat) et un kick-starter. La roue arrière peut être demontée sans enlever la chaîne. La Kreidler Florett était dans la deuxième partie des années 50 un modèle en avant pour son temps. Et chez Kreidler on réposait sur ses lauriers et on n'investissait plus dans le développement et le renouvèlement de la gamme.

 L'importateur hollandais, Van Veen, reçut l'autorisation de modifier le modèle Florett standard. Il la transforma en des modèles de course pur sang qui pouvaient atteindre les 15.000 tours.

 La Kreidler Florett était disponible en plusieurs couleurs. Sa phare devenait plus grande, la selle plus longue. Il existe des variantes à 4 ou 5 vitesses.... la demande mondiale ne peut être satisfaite.

 Au milieu des années 60, le look de la Florett n'est plus de son temps. Des nouveaux modèles de Puch et de Zundapp sont beaucoup plus moderne. Il est temps d'introduire un nouveau design. Les changements son purement esthétiques : 
la selle pour deux personnes et le nouveau réservoir à essence se serrent pour donner un look plus moderne.

 En 1972 sortent les modèles qui sont identifiable à leurs cylindres larges; il s'agît de modèles à refroidissement par le vent dérivés des modèles habituels à refroidissement à air forcés.

 Dans les années '70 on modifiera encore les freins, les pneus, la boîte de vitesses (enfin!). Et le réservoir à essence des modèles RMC reçoit de nouveau un restyling.

 Dans les années '80 Kreidler subit les conséquences de la concurrence japonaise moins chère. En 1983 Kreidler, en collaboration avec Garelli sort la Mustang. Mais ce modèle à cylindre droite ne sera pas très apprécié par le public. Cette année même la division 'deux roues' de Kreidler met fin à ses activités.

 Le hollandais  John Bos achète les biens de l'usine Kreidler et recommence avec sa propre production d'un certain nombre de modèles. Il dispose en permanence d'un stock de 2500 pièces de rechange. Les fans de Kreidler peuvent être rassurés car en 2009 les nouvelles pièces de rechange pour ses modèles sont bel et bien encore disponible.
 

 

 

 

Moto Retro Wieze les photos

Webmaster © BEMA